Budget : cap sur les recettes

14/11/11 à 06:46 - Mise à jour à 06:46

Source: Le Vif

Les négociateurs ont terminé leurs travaux dimanche soir peu avant 23h30, après plus d'onze heures de réunion. Ils se reverront ce matin à partir de 10h30.

Budget : cap sur les recettes

© Image Globe

Ils en ont terminé avec l'examen du volet dépenses, après un travail de dissection entamé samedi déjà et qui aura duré en tout, sans les heures de repos bienvenues, presqu'aussi longtemps que les 24 heures autos de Francorchamps ou vélo de Louvain-la-Neuve.

L'objectif est d'aboutir in fine à un accord sur un projet de budget dont le déficit n'excède pas 2,8% pour 2012, en ayant déjà dans le viseur un retour à l'équilibre d'ici 2015. Le deadline final est le vote au parlement avant la fin de l'année.

Initialement, certains avaient caressé l'espoir d'en avoir fini au terme du week-end. Samedi déjà, il était clair que cet objectif ne pourrait être atteint.

Au terme de la journée de dimanche, et sur base d'informations partielles obtenues à diverses sources, le bilan est à peu près le suivant: tous les points de vue en matière de dépenses primaires, mais aussi de dépenses fiscales par exemple relatives aux chèques-service et de régime fiscal pour les notaires et les avocats ont pu être abordés et analysés en détail. Il n'y a pas d'accord global sur le volet dépenses, mais des consensus semblent se profiler sur plusieurs points où l'on est allé plus loin que dans la proposition de départ du formateur.

Lundi, le travail sera poursuivi, si pas sur le même tempo lent qu'au cours du week-end, au moins sur le même mode opératoire d'analyse des (pro)positions des uns et des autres en matière de recettes qu'au cours du week-end pour les dépenses. Les points de vue seront confrontés lorsque nécessaire aux calculs précis des experts et à la réalité des chiffres.

Les négociateurs s'attaqueront aussi aux propositions de réformes structurelles du marché de l'emploi et des pensions.

Le formateur et son entourage se refusent à formuler la moindre prévision d'échéance à ces négociations. Il n'y a en tout cas pas de relâche au niveau du calendrier. Après un repos de quelques heures, les partenaires de la discussion se reverront lundi en milieu de matinée, en faisant l'impasse sur les bureaux de leurs partis respectifs.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires