Budget 2013 : suite et fin ?

17/11/12 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

Le comité ministériel restreint a repris dimanche en début d'après-midi. Il avait nterrompu samedi vers 22h30, après 11 heures de discussions, ses travaux pour l'élaboration du budget 2013. Les travaux reprendront ce dimanche à midi à la résidence du Premier ministre. Notons quela ministre fédérale de l'Emploi, Monica De Coninck a rejoint les discussons.

Budget 2013 : suite et fin ?

© Image globe

L'équipe Di Rupo doit pour mémoire réaliser quelque 3,4 milliards d'économies pour limiter le déficit public à 2,15% du PIB l'année prochaine, comme convenu avec les instances européennes.

En plus du Premier ministre, de ses vice-Premiers et du ministre du Budget, la ministre fédérale de l'Emploi, Monica De Coninck (sp.a) a rejoint la table des négociations ce dimanche.

Selon des sources concordantes, les travaux semblent avoir bien progresser samedi. L'élaboration du budget 2013 est ainsi à présent terminée, confiait samedi soir un négociateur, ce que relativisait toutefois quelque peu une autre source. D'après un vice-Premier, les partenaires de la majorité ont balayé samedi un large éventail de sujets, mais sans rien décider de manière définitive toutefois.

L'équipe Di Rupo se retrouvera donc dimanche pour finaliser essentiellement le volet relance et réduction des charges, soit "quelques centaines de millions d'euros", précisait-on à bonne source.

Il a notamment été décidé samedi de renvoyer certains points vers les groupes d'experts pour évaluer de nouvelles pistes relatives à la compétitivité et la réduction de l'handicap salarial.

Réunis autour d'Elio Di Rupo, les vice-premiers et le ministre du Budget ont discuté samedi de la révision de la loi de 1996 sur la compétitivité, qui balise l'évolution salariale en Belgique en fonction de celle dans les pays voisins.

Ils ont également examiné plusieurs pistes visant à modifier le mode de calcul de l'index, ainsi qu'une adaptation de l'organisation du travail, notamment la durée du temps de travail. La suppression d'un jour férié légal figure parmi les idées dans l'air. Une fois arrêtées par la majorité, ces mesures seront ensuite proposées aux partenaires sociaux, qui seront appelés à les examiner. En cas de désaccord entre patrons et organisations syndicales, le gouvernement aura alors la liberté de les imposer au besoin.

Lancées il y a près d'un mois, les discussions budgétaires interrompues samedi soir reprendront dimanche à midi au Lambermont, la résidence officielle du Premier ministre.Même si aucune échéance ne lui est imposée, l'équipe Di Rupo aimerait néanmoins boucler ces négociations dimanche soir ou dans la nuit au plus tard.

La semaine prochaine sera en effet riche en réunions européennes à laquelle plusieurs vice-Premiers ministres sont appelés à participer.

Cet agenda européen chargé compliquera ainsi sérieusement la convocation de nouvelles réunions-marathons du comité ministériel restreint.Elio Di Rupo lui-même est appelé à participer jeudi et vendredi prochain à un sommet européen crucial portant sur l'élaboration du prochain cadre financier pluriannuel de l'Union européenne pour la période 2014-2020

Levif.be avec Belga

Nos partenaires