Budget : 2 millards à trouver

27/02/12 à 07:30 - Mise à jour à 07:30

Source: Le Vif

Le Comité ministériel restreint qui s'est réuni dimanche a confirmé que l'effort à faire sera bien de l'ordre de 2 milliards d'euros pour limiter le déficit du budget 2012 à 2,8% du PIB.

Budget : 2 millards à trouver

© Image Globe

Il a par ailleurs été convenu que le véritable conclave débutera samedi et se poursuivra dimanche, lundi et si nécessaire mardi. D'ici là, des réunions diverses et des groupes de travail peaufineront, avec le Comité de monitoring, certains chiffres.

Un Comité ministériel restreint s'est réuni dimanche à 16 heures au Lambermont pour entamer les travaux budgétaires. Il a d'abord entendu un rapport du Comité de monitoring qui a estimé l'effort à faire à 1,470 milliard d'euros et a conseillé d'y ajouter 500 millions d'euros comme marge de manoeuvre en raison de l'incertitude qui plane toujours sur la croissance et sur le retour des mesures d'économies décidées lors de la confection du budget. Ces mesures devraient rapporter 11,3 milliards d'euros.

Le Comité restreint a confirmé que l'effort à faire serait bien de 2 milliards d'euros pour limiter le déficit à 2,8% du PIB soit 2,4% pour l'entité I (fédéral et sécurité sociale) et 0,4% pour l'entité II (entités fédérées et pouvoirs locaux). Selon certaines sources, on aurait dès à présent retenu une marge de manoeuvre de 350 millions d'euros avec la possibilité de porter ce montant à 500 millions quand les chiffres définitifs seront établis. Le gouvernement a demandé quelques précisions au Comité de monitoring et devrait en disposer à la fin de la semaine.

Par ailleurs, le ministre du Budgtet Olivier Chastel (MR) rencontrera successivement tous ses collègues lundi et mardi matin pour passer en revue leur budget respectif. Il y aura ensuite, mardi après-midi et mercredi, trois groupes de travail : dépenses primaires, recettes et sécurité sociale.

Il a aussi été convenu que d'ici la fin de la semaine, il y aura une concertation entre les représentants du gouvernement fédéral et ceux des entités fédérées afin d'obtenir de celles-ci qu'elles confirment leur volonté de tenir compte d'une croissance plus faible que prévue initialement pour l'élaboration de leurs budgets et de prévoir comme le fédéral une marge de manoeuvre. On se réfère plus en plus à un taux de croissance de -0,1% plutôt que 0,1%. Il sera aussi question, lors de cette réunion, des compétences usurpées qui représentent un transfert de charges de l'ordre de 250 millions d'euros.

L'Inspection des Finances est chargée, en vue de cette réunion, de faire l'inventaire des compétences concernées, a-t-on appris.

Le gouvernement devrait donc disposer de tous les éléments nécessaires en fin de semaine. Le véritable conclave, dont le début était initialement prévu dimanche, commencera samedi à 15h30. Les discussions se poursuivront dimanche et lundi et si nécessaire mardi.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires