BSF : Philippe Close dénonce un problème de cohérence des services de pompiers

19/07/13 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Le Vif

Il n'y a aucune négligence ou tentative d'éluder un problème de sécurité au Brussels Summer Festival (BSF), a réagi vendredi le président du festival, Philippe Close, à l'avis négatif remis par les service d'incendie. Il évoque une situation surréaliste et dénonce un problème de hiérarchisation des services de pompiers.

BSF : Philippe Close dénonce un problème de cohérence des services de pompiers

© Noah Dodson

"Comme il n'y a pas de réelle hiérarchie, l'avis dépend de celui qui fait le contrôle", estime M. Close. Le président du BSF ne comprend pas cet avis négatif cette année, alors qu'il n'y en a pas eu en 2012. "Je pense qu'il doit y avoir une autre raison, il ne sont pas en accord avec le nombre d'événements qui se déroulent dans la capitale. C'est un refus politique de la part des pompiers, et là ils outrepassent leur rôle."

L'avis négatif concernait principalement l'absence de deux couloirs d'évacuation sur la place des Palais. "Les deux couloirs seront là, mais je me demande si les pompiers comptent interdire le feu d'artifice du 21 juillet où il n'y aura également qu'un seul couloir d'évacuation", questionne Philippe Close, qui précise que le BSF a un contrôle des entrées sur le site, contrairement au feu d'artifice de dimanche.

Philippe Close, qui est également échevin du Tourisme à Bruxelles, conclut en soulignant que "la sécurité est une des priorités du festival, et après douze éditions, on commence à avoir une certaine expertise".

En savoir plus sur:

Nos partenaires