BSF: la police coupable d'une agression homophobe ?

11/08/13 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Le Vif

La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a pris connaissance de l'agression à caractère homophobe commise par des policiers dans la nuit de vendredi à samedi, et confirmé qu'une plainte à ce sujet avait été déposée au commissariat, a indiqué le porte-parole de la police.

BSF: la police coupable d'une agression homophobe ?

© Belga

Deux homosexuels ont affirmé sur leur compte Facebook avoir fait l'objet d'insultes et de coups de la part d'agents de police alors qu'ils quittaient le Brussels Summer Festival.

Tristan Schotte, un comédien bruxellois, et son compagnon ont également indiqué avoir porté plainte auprès du Comité P. Le parquet de Bruxelles n'avait toutefois pas encore enregistré de plainte dimanche.

"Mon ami a eu le poignet cassé, un oeil au beurre noir et le dos roué de coups. Nous avons demandé une assistance médicale qui nous a été refusée et on nous a enfermés dans une cellule pendant dix heures", peut-on lire sur le Facebook de Tristan Schotte.

Les organisateurs du BSF ont souligné quant à eux que les faits ne se sont "pas produits sur l'aire du festival, et n'ont pas été commis par des agents des services de sécurité du festival. Cela s'est passé sur la voie publique, c'est à la police à commenter", selon Denis Gerardy, le directeur et programmateur du BSF.

La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a ajouté qu'une enquête interne allait être menée mais n'a pas souhaité commenter les faits.

L'asbl Outrage appelle à un concert de sifflements

L'association de lutte contre l'homophobie "Outrage" a appelé à un rassemblement dimanche soir devant le commissariat du Marché au Charbon à Bruxelles. L'objectif du concert de sifflements qu'elle entend organiser, est de dénoncer une agression à caractère homophobe commise par des policiers de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles.

Le concert de huées et de sifflements aura lieu vers 21h00 devant le commissariat du Marché au Charbon. Par cette action, Outrage souhaite dénoncer l'agression homophobe commise par des policiers de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles dont Tristan Schotte, un comédien bruxellois, et son compagnon affirment avoir fait l'objet alors qu'ils quittaient le Brussels Summer Festival.

"Ce n'est pas la première fois que la police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles commet des dérapages de type insultes et coups, et pas uniquement envers les gays", estime Björn Pius, coordinateur d'Outrage. "Cette fois, nous exigeons une enquête interne et des sanctions exemplaires. Nous demandons également un audit sur le fonctionnement des services de patrouille et de leurs interventions", conclu-t-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires