Bruxelles-Ville installe 17 plaques de rue explicatives en commémoration de la 1ère Guerre

22/05/18 à 18:25 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

Dix-sept plaques de rue explicatives vont être placées dans les rues de la Ville de Bruxelles à l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. La première d'entre elles a été inaugurée mardi après-midi, place de l'Albertine, par l'échevin de l'Urbanisme et du Patrimoine Geoffroy Coomans de Brachène, accompagné du Premier échevin Alain Courtois et de l'échevine des Travaux publics Els Ampe.

Bruxelles-Ville installe 17 plaques de rue explicatives en commémoration de la 1ère Guerre

© belga

La majorité des rues concernées se situent autour du quartier des quais. Les prochaines plaques explicatives seront installées boulevard Adolphe Max, boulevard Emile Jacqmain, boulevard Maurice Lemonnier, boulevard de Dixmude, boulevard de Nieuport, boulevard du Neuvième de ligne, boulevard d'Ypres, place de Dinant, place de l'Yser, rue Cardinal Mercier, rue de Dinant, rue de la Forêt d'Houthulst, rue de Passchendaele, avenue Antoine Depage, rue de Tabora et rue de Witte de Haelen. Un bandeau commémoratif sera apposé au bas de chaque plaque.

Geoffroy Coomans de Brachène, en partenariat avec le Cercle d'Histoire, a pris l'initiative d'apposer ces 17 panneaux dans des rues dont le nom fait référence à la Première Guerre mondiale: "Bruxelles a, comme de nombreuses villes de Belgique, été fortement impactée durant la Première Guerre mondiale. Nombreux sont les rues et les quartiers qui aujourd'hui font référence à cet épisode sombre de notre histoire. Par ailleurs, nous nous sommes rendu compte que, par manque d'explications, bon nombre de Bruxellois ignoraient la signification du nom, de l'évènement évoqué dans la dénomination de certaines de ces rues".

Alain Courtois a fait remarquer que "ce type d'initiative a le mérite de pérenniser notre devoir de mémoire mais également de rappeler aux plus jeunes que l'un des pires moments vécus par l'humanité s'est produit non loin de chez eux".

Toutes les statues commémorant la Première Guerre ont par ailleurs fait l'objet d'une restauration à l'occasion du Centenaire.

Nos partenaires