Bruxelles: une centaine de personnes dénoncent les violations des droits de l'homme au Congo

04/06/16 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Belga

(Belga) Une centaine de personnes issues de la diaspora congolaise ont manifesté samedi après-midi à Bruxelles afin de dénoncer les violations des droits de l'homme en République démocratique du Congo (RDC) ainsi que de nouveaux massacres commis dans la région de Beni (Nord-Kivu), dans l'est de la RDC. Ils ont notamment demandé l'ouverture d'une enquête pour en identifier les auteurs.

Les manifestants répondaient à l'appel de l'ACC (Assemblée citoyenne des Congolais de la diaspora), un collectif regroupant 20 associations des diasporas congolaises de Belgique, France et Grande-Bretagne. Ils ont ensuite marché en cortège depuis la Porte de Namur jusqu'au rond-point Schuman. Des membres de 5 partis de l'opposition congolaise ont également participé au rassemblement. "Les 20 associations regroupées dans le collectif se sont rassemblées pour faire le point sur la situation en RDC. De cette réflexion a découlé la rédaction d'un mémorandum, que nous avons transmis au président du conseil européen, au secrétaire général des Nations Unies ainsi qu'aux 5 pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies", a indiqué Yannick Massembo, rapporteur de l'ACC. "Nous souhaitons que la communauté internationale sanctionne ceux qui violent les droits de l'homme en RDC. Nous l'appelons également à rejeter l'arrêt de la Cour constitutionnelle du Congo qui consacre la présidence à vie de Joseph Kabila", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires