Bruxelles : Plan d'urgence à Saint-Josse, 50 personnes évacuées

20/12/14 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Belga

Deux panneaux métalliques d'une longueur de 10 mètres et d'un poids de 50 kg se sont détachés de la tour Astro située rue de Bériot à Saint-Josse-ten-Noode et sont tombés sur la voie publique, samedi en fin de matinée, a indiqué le bourgmestre Emir Kir (PS) au sortir de sa réunion avec les fonctionnaires communaux, la police et les pompiers.

Bruxelles : Plan d'urgence à Saint-Josse, 50 personnes évacuées

© Belga

La commune a déclenché un plan d'intervention d'urgence et un plan d'accompagnement psycho-social. Neuf maisons, dont deux qui ne sont pas habitées, vont être évacuées. Cela représente un peu moins de 50 personnes. Des mesures de sécurisation vont être prises.

Les maisons situées au 6 et au 25 de la rue de Bériot, au 2 de la rue Saint-Alphonse, ainsi que les 6, 7, 9, 9a, le 11 et le 13 de la rue Potagère vont être évacuées. Le bourgmestre rencontrera à 15H30 les habitants concernés. "Grâce à la décision d'émettre un arrêté pour suspendre les travaux et interdire le passage, on a évité le pire", explique Emir Kir. "Je ne suis vraiment pas content de la manière dont ces travaux ont été menés. Le danger est réel de voir des éléments tomber sur l'espace public et les maisons d'habitation. Je dois privilégier la sécurité des familles. J'ai une pensée particulière pour elles en cette période où on s'apprête à fêter Noël".

Le bourgmestre a décidé de maintenir la fermeture de l'accès aux piétons et voitures rue de Bériot, mais aussi de fermer l'accès à l'avenue de l'Astronomie depuis le métro Madou jusqu'à la rue de la Limite ainsi qu'aux parties de la rue de l'Alliance et de la rue Potagère qui sont à l'arrière de la Tour Astro. L'accès au commissariat de la rue de Bériot se fera par l'entrée rue de l'Alliance. Emir Kir va prendre un nouvel arrêté de police qui précisera la sécurisation imposée à l'entrepreneur dans l'arrêté de mardi. Il lui sera ainsi demandé d'installer un filet de sécurité. Les pompiers ont déjà réalisé une première sécurisation du bâtiment en retirant des débris et en refixant une planche branlante. Mardi, une vitre du vingt-troisième étage a explosé et des débris sont tombés sur un passant, qui a été blessé à la tête. Il a été conduit à l'hôpital. Ses jours ne sont pas en danger. Le bourgmestre a dès lors interdit par arrêté la poursuite des travaux de rénovation tant qu'il n'y aura pas de passage protégé pour les piétons dans la rue de Bériot. Cette dernière a été fermée pour les piétons comme les voitures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires