Bruxelles : les policiers confrontés à de plus en plus de violences physiques

21/11/12 à 07:08 - Mise à jour à 07:08

Source: Le Vif

Plus de la moitié des policiers de Bruxelles sont confrontés plusieurs fois par an à de la violence physique. Les anciens ont vu la situation se dégrader au fil du temps, rapporte ce mercredi De Standaard sur base d'un sondage mené par le Comité P.

Bruxelles : les policiers confrontés à de plus en plus de violences physiques

© Belga

Cette violence quotidienne a un impact sur la vie privée de nombreux policiers bruxellois. Selon le sondage du Comité P, plus de 40% des agents reconnaissent ainsi avoir pris des mesures pour assurer sa propre sécurité mais aussi celle de sa famille.

Ces policiers vivent quasiment une double vie : l'une avec et l'autre sans uniforme. Dans le cadre de leurs fonctions, ils sont quotidiennement confrontés à des faits de violences, de gestes obscènes à des intimidations ou des agressions physiques, mais ils tentent de laisser tout ça derrière eux lorsqu'ils ont terminé leur service.

Le Comité P avait envoyé une liste de questions aux zones de police bruxelloises, à la police de la route du Brabant, à la police des chemins de fer et du métro, et à la police judiciaire fédérale. Au total, 517 personnes ont réagi. La moyenne d'âge des répondants est de 39 ans. Ils travaillent en moyenne depuis 15 ans au sein de la police.

La plupart des policiers interrogés estiment que la formation n'est pas adéquate et ne prépare pas assez à la réalité du terrain.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires