Bruxelles: le musée Kanal a accueilli 60.000 visiteurs au cours de son premier mois

05/06/18 à 15:16 - Mise à jour à 15:24

Source: Belga

(Belga) Kanal, le projet de nouveau musée d'art contemporain à Bruxelles, remporte un succès retentissant: il a accueili 60.000 visiteurs depuis son inauguration il y a un mois dans l'ancien garage Citroën situé près du canal, sur la Place de l'Yser.

L'édifice avait accueilli 21.716 visiteurs lors de son week-end d'ouverture, les 5 et 6 mai, au lendemain de l'inauguration d'une exposition temporaire donnant le véritable coup d'envoi artistique du projet de musée d'art contemporain de Bruxelles, "Kanal-Centre Pompidou". La moitié des visiteurs au cours de ces premiers trente jours ont acquitté un droit d'entrée de 5 euros. Les autres ont visité les expositions gratuites, pris part à des activités mises en place par des partenaires de Kanal ou, plus simplement, sont venus découvrir l'endroit. "Nous ne sommes qu'au début d'un long chemin, mais c'est assurément un beau commencement", a confié mardi Yves Goldstein, chargé de mission du gouvernement bruxellois pour ce projet. "Nous sommes conscients qu'il reste encore beaucoup de choses qui peuvent être améliorées, mais ce premier mois nous confère une dynamique pour grandir et nous améliorer", a-t-il ajouté. "La grande fréquentation au cours de cette période montre dans tous les cas qu'il y a un réel intérêt parmi les Bruxellois pour une 'ville culturelle' au sein de notre région". Kanal est ouvert jusqu'au 10 juin 2019. Au c?ur du "garage Citroën", cathédrale témoin des débuts de la mécanique automobile à Bruxelles, 38.000 m2 à l'état brut hébergent, à titre de préfiguration d'un musée en gestation, quelque 200 ?uvres du Centre Pompidou. Cet opérateur international, phare de l'art moderne et contemporain, est associé pour dix ans à la Fondation Kanal. Il s'est lancé avec elle dans un projet de co-construction pour guider les premiers pas du futur musée bruxellois vers la destinée que veut lui réserver la Région bruxelloise pour faire rayonner l'art dans la capitale belge et au-delà, à partir de la fin 2022. Le Centre Pompidou profite des volumes disponibles notamment pour exposer des ?uvres et des compositions qu'il ne peut exposer en France faute de place. Des créations d'artistes belges sont également mises à l'honneur. Placée sous l'égide du commissariat général de Bernard Blistène, directeur du Musée national d'art moderne-Centre Pompidou, la programmation des treize prochains mois intègre aussi le rythme du calendrier artistique bruxellois, avec le Kunstenfestivaldesarts, le mois du design, le Festival Performatik, etc. Les lieux bruts feront aussi la part belle à la sculpture, à la photographie, au film, à la vidéo, à l'architecture et au corps en mouvement. (Belga)

Nos partenaires