Bruxelles: le décumul des mandats crispe les relations au sein de l'olivier

25/05/12 à 19:27 - Mise à jour à 19:27

Source: Le Vif

Le dossier du décumul des mandats au parlement bruxellois crispe quelque peu les relations entre les partenaires de l'olivier, aux commandes en Région-capitale. Vendredi, les chefs des groupes Ecolo et PS ont ouvertement affiché leurs divergences. L'opposition MR reste pour le moment au balcon.

Bruxelles: le décumul des mandats crispe les relations au sein de l'olivier

© Image Globe/Bruno Fahy

Au cours de la semaine, le FDF s'en est mêlé après s'être aperçu que le dispositif à l'étude réserverait un sort différent aux mandataires flamands.

Dans ce dossier, Ecolo et le cdH veulent faire adopter assez rapidement une proposition d'ordonnance visant à limiter par quota le nombre d'élus cumulant leur mandat de député avec une fonction de bourgmestre ou d'échevin, conformément à un engagement pris dans la déclaration gouvernementale de 2009.

Le PS émet des réserves, arguant du fait que le texte inspiré du
décret wallon pourrait aboutir aux mêmes critiques sévères de la part du Conseil d'Etat. Il ne soutiendra pas ce texte sans avoir obtenu d'assurances quant à sa solidité juridique.

Dans les rangs flamands, le ministre Guy Vanhengel a jugé que la proposition, calquée sur la situation wallonne, nécessitait un assouplissement pour les mandataires flamands, moins nombreux. Dans les colonnes du journal 'Le Soir', le chef du groupe Ecolo, Yaron Pesztat, a vivement déploré vendredi l'envoi du texte au Conseil d'Etat, par la présidente du parlement, Françoise Dupuis sans attendre sa prise en considération et sans demander l'urgence de son examen.

Réplique du chef du groupe socialiste, Rudy Vervoort, via Twitter: c'est du "populisme", ou encore: "En politique, la mémoire ça compte! ". De manière plus étayée, M. Vervoort a jugé la lecture "pour le moins inexacte de l'état d'avancement des travaux" par M. Pesztat. Selon le chef du groupe socialiste, il est inexact de prétendre que la consultation du Conseil d'Etat a été décidée sans Ecolo: soumettre la proposition au Conseil d'Etat sans obligation de délai d'examen était le premier point sur lequel s'étaient accordés tous les partenaires de la majorité.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires