Bruxelles frappée par plusieurs attaques: ce que l'on sait

22/03/16 à 10:52 - Mise à jour à 23/03/16 à 13:31

Bruxelles a été secouée mardi matin par plusieurs attaques meurtrières avec des explosions à l'aéroport international de Zaventem et dans le métro de la capitale belge. Le point sur les faits à la mi-journée.

Bruxelles frappée par plusieurs attaques: ce que l'on sait

© REUTERS/ François Lenoir

Cet article est régulièrement mis à jour

La population est invitée à ne pas se déplacer, a indiqué mardi matin le parquet dans un communiqué.

Deux explosions à l'aéroport de Zaventem

Vers 8h, deux explosions à l'aéroport international de Bruxelles ont fait au moins 11 morts, selon les pompiers de Bruxelles, ainsi que des dizaines de blessés. Selon le parquet fédéral belge cité par la chaîne publique RTBF, il y aurait au moins 13 morts et 35 blessés.

"Il y a d'abord eu une petite explosion puis une plus grande, au niveau de l'enregistrement", a raconté Teresa Küchler, une journaliste du quotidien suédois Svenska Dagbladet, sur le site internet du journal. Des personnes se trouvant dans l'aéroport ont fui paniquées, abandonnant leurs bagages.

Selon le procureur du Roi, il s'agirait d'un attentat suicide.

L'aéroport de Bruxelles est fermé "jusqu'à nouvel ordre", a confirmé mardi sur son site internet Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. L'aéroport n'est plus desservi ni par train ni par bus. L'exploitant a appelé les gens à ne pas s'y rendre.

Les vols ont été annulés selon le compte Twitter de l'aéroport, et certains avions déjà en vol étaient déroutés, selon les applications sur les réseaux sociaux suivant l'évolution des vols en temps réel.

Explosion dans la station de métro Maelbeek

Une autre explosion a eu lieu peu après 9h dans la station de métro Maelbeek. De la fumée noire s'échappait de l'entrée de la station située rue de la Loi, non loin des institutions européennes.

Le commissaire Christian De Coninck, porte-parole de la police de la zone de Bruxelles Capitale-Ixelles, a confirmé les faits. "Il y a des personnes blessées et décédées, mais le nombre est encore inconnu", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.On dénombre "probablement" une dizaine de morts et des dizaines de blessés à la station de métro Maelbeek, a indiqué mardi matin Pierre Meys, le porte-parole des pompiers de Bruxelles.

L'explosion a fait 15 morts et 55 blessés, dont 10 sont dans un état grave, indique la Stib dans un bilan provisoire.

Le service du métro est suspendu à Bruxelles, a-t-on ensuite annoncé de la Stib.

Un call center est mis en place: 1771.

Brussels Airport met en place un numéro spécial : 02/7537300

Les trois explosions qualifiées d'attentats terroristes

Les trois explosions de ce mardi matin, deux à l'aéroport de Zaventem et une dans la station de métro Maelbeek, sont des attentats terroristes, a confirmé le parquet fédéral.

La section anti-terroriste du parquet fédéral a saisi un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme. Des informations complémentaires seront données dans le courant de la journée par communiqué écrit.

Niveau de menace terroriste au maximum

Le niveau d'alerte antiterroriste est passé mardi matin pour l'ensemble de la Belgique à son niveau maximal, le niveau 4, après les explosions à l'aéroport de Bruxelles, a annoncé un porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

Le Conseil national de sécurité a été convoqué dans le courant de la journée. Le Conseil régional bruxellois de sécurité est actuellement réuni.

Le procureur du Roi de Bruxelles est actuellement au centre de crise du SPF Intérieur, en compagnie des différents acteurs responsables de la sécurité: services de police, parquet fédéral, ministres concernés.

(avec Belga/AFP)

Nos partenaires