"Bruxelles doit cesser de jouer les Calimero"

12/05/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:22

Source: Le Vif/l'express

La traditionnelle fête de l'Iris, le 8 mai, a célébré une Région bruxelloise meurtrie par les attentats du 22 mars dernier. Mais pour la circonstance, aucune personnalité de premier plan n'était présente.

"Bruxelles doit cesser de jouer les Calimero"

Christos Doulkeridis © Belga

Le rendez-vous a ostensiblement été snobé par le Premier ministre Charles Michel (MR) ainsi que par les ministres-présidents Geert Bourgeois (N-VA, Flandre) et Paul Magnette (PS, Wallonie).

Christos Doulkeridis, ancien membre du gouvernement bruxellois et aujourd'hui député d'opposition, s'étrangle : "Je trouve cela absolument scandaleux que le Premier ministre n'ait pas été là. Pourquoi le ministre-président Rudi Vervoort ne l'a-t-il pas invité à faire un discours ? Mais non : il préfère jouer les Calimero !" Profondément "choqué", Doulkeridis dit avoir mal à sa ville. "Nous avons été frappés de manière très dure, mais qui était là pour panser nos plaies ? Il y a eu une manifestation depuis le 22 mars, et elle était d'initiative privée (NDLR : organisée par le mouvement Tout Autre Chose).

A Paris, le président en personne a marché devant le cortège avec des dirigeants du monde entier." Bruxelles délaissée, Bruxelles abandonnée : c'est la faute, dit-il, à une majorité PS-CDH-FDF "qui ne fait rien". Un cri du coeur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires