Bruxelles : certains chirurgiens demanderaient des suppléments en noir à leurs patients

09/12/13 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Le Vif

La RTBF a recueilli le témoignage d'une patiente de l'hôpital Edith Cavell (réseau Chriec) à Bruxelles qui affirme avoir dû payer une centaine d'euros en noir à son chirurgien. Celui-ci nie les faits.

Bruxelles : certains chirurgiens demanderaient des suppléments en noir à leurs patients

© Thinkstock

Selon cette patiente, le chirurgien de l'hôpital Edith Cavell lui aurait réclamé une centaine d'euros en plus de la facture de l'hôpital. La raison invoquée par le chirurgien : certains frais liés à l'opération ne sont pas couverts, car les médecins n'ont plus le droit de réclamer de supplément aux patients séjournant dans chambre double ou commune. En effet depuis le 1er janvier, la règlementation a changé et les suppléments d'honoraires sont interdits pour ces chambres.

Interrogé par la RTBF, le chirurgien accusé nie les faits. Indépendamment de ce cas, la direction n'écarte pas l'idée que cela puisse être possible, même si elle affirme n'avoir reçu aucune plainte de ce genre.

Du côté des mutuelles, certains services juridiques ont, eux, reçu des plaintes, sans qu'elles soient récurrentes. "Cela peut arriver, mais je crois vraiment que c'est plutôt rare", estime pour sa part Jean Hermesse, des mutualités chrétiennes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires