Bruxelles aidera à créer 3.500 places dans les écoles d'ici septembre 2012

11/05/11 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Le Vif

La Région bruxelloise lancera d'ici une dizaine de jours un appel à projets à destination des pouvoirs organisateurs de l'enseignement fondamental de tous les réseaux, afin d'y créer quelque 3.500 places temporaires supplémentaires d'ici la rentrée scolaire 2012, a annoncé Charles Picqué.

Bruxelles aidera à créer 3.500 places dans les écoles d'ici septembre 2012

© Thinkstock

L'opération est destinée à anticiper la création à moyen terme par les Communautés de nouvelles places scolaires dans la capitale pour faire face aux conséquences à court terme de l'explosion démographique: 4.121 places via un investissement de 66 millions d'euros de la Communauté française, et 1.800 places via la Communauté flamande et la Vlaamse Gemeenschapscommissie qui injecteront de leur côté 20,5 millions d'euros.

Pour la création des places dans des infrastructures temporaires, la Région-capitale a débloqué, il y a quelques jours, quelque 9 millions d'euros pour financer les projets à hauteur de 70%, a annoncé mercredi le ministre-président bruxellois Charles Picqué.

D'après lui, l'urgence impose des mesures supplémentaires car les engagements des Communautés ne verront pour la plupart le jour que d'ici 3 à 4 ans.

"Nous sommes dépositaires du sort des Bruxellois mais nous n'avons pas toujours le pouvoir d'agir par exemple en matière de scolarité. On sait que les écoles bruxelloises sont saturées. Si nous n'avions rien lancé comme programme, il aurait manqué 7000 places en maternelles et 11.000 en primaires en 2015", a précisé Charles Picqué.

Le ministre-président s'est expliqué à ce sujet, devant la presse réunie dans classe préfabriquée -de construction récente- de l'école fondamentale N°11 de Molenbeek, histoire de démontrer, aux côtés du bourgmestre, Philippe Moureaux, que ce type d'équipement n'est pas synonyme de perte de qualité des conditions d'accueil des enfants.

Les pouvoirs organisateurs intéressés devront rentrer leur projet d'ici le 1er octobre prochain en tenant compte du cahier des charges défini par la Région qui les accompagnera dans la préparation de leur dossier.

L'appel à projets portera principalement sur des constructions modulaires de qualité (conteneurs ou préfabriqués). Les établissements qui ne disposent pas de surfaces disponibles pour les assembler pourront introduire des projets de rénovation légère de bâtiments existants, a précisé Charles Picqué.

Financièrement, les 9 millions d'euros de la Région seront répartis selon une clé 80/20 vers des établissements francophones et néerlandophones. Côté flamand, l'opération sera menée de concert avec la Commission Communautaire flamande.

Les projets seront classés en fonction de la croissance démographique attendue au cours de la décennie au sein des communes bruxelloises, de la part relative des enfants âgés de 3 à 12 ans dans la population locale du coût et de la qualité du projet.

La procédure d'obtention des permis de construire sera simplifiée, a enfin précisé le ministre-président bruxellois

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires