Bruxelles: 2.000 pro-avortements devant l'ambassade d'Espagne

29/01/14 à 20:51 - Mise à jour à 20:51

Source: Le Vif

Quelque 2.000 personnes, selon la police locale, ont manifesté mercredi devant l'ambassade d'Espagne à Bruxelles et en face du parlement européen pour dénoncer l'approbation d'un projet de réforme de la loi actuelle sur les droits sexuels et reproductifs par le conseil des ministres espagnol, le 20 décembre dernier.

Bruxelles: 2.000 pro-avortements devant l'ambassade d'Espagne

© Belga

En cas de vote du projet, l'avortement ne sera possible en Espagne qu'en cas de viol avec plainte préalable ou en cas de grave danger pour la santé physique ou psychique de la femme enceinte, certifié par deux médecins, a rappelé la plate-forme "Abortion right", à l'initiative de l'action.

"Ce projet de loi constitue un recul dramatique pour la santé et les droits des femmes en Espagne. En s'attaquant ainsi aux droits des femmes, le gouvernement espagnol renonce à remplir son rôle fondamental de garant de l'égalité et des droits humains. Le projet de loi n'a pas encore été voté par le parlement espagnol et nous nous mobilisons pour empêcher ce retour en arrière de 30 ans, dont nous redoutons les conséquences", a indiqué Julia Laot, porte-parole de la plate-forme "Abortion right".

"En dehors du cadre très restrictif proposé par le projet de loi, tout avortement sera en effet considéré comme un crime, ne laissant aux femmes vivant en Espagne que deux possibilités: se rendre à l'étranger pour y bénéficier d'un cadre légal et d'un avortement médicalement sûr ou avoir recours à l'avortement clandestin, avec des risques évidents pour la santé", a-t-elle conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires