Brussels Airport : peu de perturbations suite à une grève du zèle

03/08/15 à 06:44 - Mise à jour à 09:02

Source: Belga

Les actions menées par une partie du personnel de sécurité de Brussels Airport, lundi dès 7h dans le cadre d'une "grève du zèle" annoncée, ont débuté sans créer beaucoup d'embarras. Dimanche, la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, s'était dit étonnée de la tenue d'une telle grève lors d'un jour crucial pour l'aéroport.

Brussels Airport : peu de perturbations suite à une grève du zèle

© BELGA

Les actions menées par une partie du personnel de sécurité de Brussels Airport, lundi dès 7h dans le cadre d'une "grève du zèle" annoncée, ont débuté sans créer beaucoup d'embarras, a-t-on appris lundi matin auprès de la porte-parole de Brussels Airport Company, Anke Fransen. "On ne note pas de retard au niveau des vols, ni de perturbations importantes dans l'aéroport", a-t-elle précisé peu avant 8h00.

Du côté du syndicat libéral, à l'origine de l'action avec son homologue socialiste, on précise que "le but n'est pas de créer de grandes files dans l'aéroport", selon les mots de Thierry Vuchelen, secrétaire permanent Hal-Vilvorde à la CGSLB. "Nous faisons juste quelques contrôles supplémentaires sur des passagers, avant ou après" le contrôle billet classique, précise-t-il. Ces actions concernent tout l'aéroport et sont susceptibles de cibler n'importe quel passager.

Le personnel de sécurité ne vise donc pas spécifiquement la jetée A et son Connector, dont les portiques de contrôle automatique des billets sont au centre d'une polémique lancée récemment par les syndicats. Ceux-ci affirment que, depuis mars et l'ouverture du Connector, 50 personnes sont parvenues à franchir ces portiques sans pourtant être en possession d'un billet de transport valable.

Les syndicats veulent également exprimer leur inquiétude quant au statut du personnel de sécurité dépendant directement de l'aéroport. Selon la CSC Transcom, qui ne participe toutefois pas à l'action de lundi, un problème criant est "l'absence d'un cadre réglementaire clair quant à la hiérarchie entre les différents services d'inspection et de sécurité" qui travaillent à Zaventem.

Mme Galant surprise

Mme Galant est surprise par la tenue d'une telle action car une réunion de concertation est prévue à la fin de l'été avec les différents intervenants. Le cadre légal et réglementaire dans lequel le département sécurité du Brussels Airport évolue sera discuté. Elle regrette cette action étant donné qu'"à ce stade aucune piste ne se trouve encore sur la table".

En savoir plus sur:

Nos partenaires