Bruno Tobback: "Tous les chômeurs ne sont pas des fraudeurs"

02/12/13 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

Quelques jours avant le congrès de la sp.a, son président Bruno Tobback plaide en faveur de davantage de positivisme. "La défiance doit cesser, il n'y a rien de plus absurde pour construire un avenir" a-t-il déclaré dans le journal Metro.

Bruno Tobback: "Tous les chômeurs ne sont pas des fraudeurs"

© Belga

Le week-end prochain, le sp.a présentera sa vision d'avenir lors d'un congrès intitulé "Vlaanderen van Morgen" (la Flandre de demain). La sp.a tient un langage moins dur que les autres partis flamands. "Nous devons retravailler ensemble" déclarent les membres du parti socialiste flamand.

"Jeu d'échecs"

Bruno Tobback est agacé par les accusations proférées à l'égard des personnes qui n'arrivent pas à suivre. "C'est néfaste pour la société. Tous les chômeurs ne sont pas des fraudeurs et tous les malades ne sont pas des profiteurs" a-t-il déclaré.

"Il ne s'agit pas tellement de partis spécifiques, même si dans le passé j'ai déjà indiqué que la N-VA ne possède pas de 'volet social'. Pourtant, le président ne veut pas avoir dit qu'il ne rejoindra pas le gouvernement si la N-VA en fait partie. "Je ne participe pas à ces jeux d'échecs. Tous ceux qui participent à notre projet sont les bienvenus, peu importe le nom de ces partis".

Bien que le sp.a n'affiche que 13,4 pour cent dans les sondages, Tobback ne se voit pas pour autant dans l'opposition. "Notre parti peut encore progresser considérablement. Mais je ne crains pas l'opposition même si évidemment je souhaite gouverner à nouveau".

Questions difficiles

Bruno Tobback se montre satisfait de sa politique actuelle. "En moins de trois ans, nous avons fait plus que les deux gouvernements précédents réunis" a-t-il déclaré. Selon lui, les questions difficiles telles que l'allongement des carrières et la lutte contre la fraude ont bénéficié d'avancées importantes sous ce gouvernement.

En savoir plus sur:

Nos partenaires