Bruno Tobback : le sp.a représentera une "autre Flandre"

26/07/11 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

Le candidat à la présidence du sp.a, Bruno Tobback, veut que les socialistes flamands soient, "ensemble avec un maximum de personnes", les représentants d'"une autre Flandre". Dans son programme pour la présidence il dit vouloir prendre ses distances avec la Flandre de droite et plaide pour une société solidaire afin de préserver et améliorer le bien-être et la qualité de vie des citoyens.

Bruno Tobback : le sp.a représentera une "autre Flandre"

© Image Globe

Bruno Tobback, actuel chef de groupe à la Chambre, est seul candidat à la succession de Caroline Gennez. Il forme pour cette élection un duo avec Joke Quintens appelée à devenir vice-présidente. Les membres du sp.a peuvent se prononcer sur sa candidature à partir du 22 août. Les résultats du vote seront connus le 18 septembre.

Le titre du programme pour la présidence rendu public mardi est "l'autre Flandre" ("Het andere Vlaanderen"). M. Tobback s'y oppose à la Flandre de droite et aux recettes qu'elle préconise. Il critique d'ailleurs à plusieurs reprises de façon implicite la N-VA et les visions unilatérales du nationalisme flamand.

En tant que président des socialistes flamands, M. Tobbback veut défendre l'idée d'une social-démocratie moderne, ce qui implique d'importantes réformes. Pour y arriver, dit-il, il ouvrira les portes du parti.

Il plaide pour une société solidaire qui ne laisse personne sur le bord du chemin. C'est ce qui marche le mieux dit-il, donnant comme exemple les achats groupés de gaz et d'électricité.

M. Tobback dit aussi vouloir réfléchir à l'augmentation du taux d'emploi des travailleurs âgés. Mais, ajoute-t-il, cela ne peut se faire que si on décide également de taxer les grosses fortunes.

Enfin, sur le plan interne, le député Tobback veut que son parti communique mieux et soit moins "technocratique".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires