Brexit - Six anciens chefs du Labour appellent à voter pour rester dans l'UE

04/06/16 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

(Belga) Six anciens chefs du parti travailliste d'opposition ont appelé samedi leurs partisans à voter en faveur d'un maintien dans l'Union européenne au référendum du 23 juin, affirmant que "seul le Labour peut sauver le Royaume-Uni d'un Brexit".

Dans une lettre ouverte rendue publique par la campagne en faveur du status quo "Britain Stronger in Europe" (la Grande-Bretagne plus forte au sein de l'Europe), Neil Kinnock, Margaret Beckett, Tony Blair, Gordon Brown, Harriet Harman et Ed Miliband ont averti les électeurs travaillistes qu'ils ne pouvaient s'offrir le luxe de ne pas aller voter au référendum du 23 juin autour duquel le camp conservateur se déchire. "Si le Labour reste chez lui, le Royaume-Uni quitte" l'UE, mettent-ils en garde, ajoutant qu'un Brexit (British Exit) serait un vote donnant lieu à "une perte profonde et permanente que l'ensemble du pays ressentirait, que ce soit à travers les pertes d'emplois ou les générations perdues". Pour ces six anciens dirigeants politiques, une sortie du Royaume-Uni de l'UE représente "une double menace": celle d'un retour en récession du pays et d'un virage à droite du gouvernement avec la prise de pouvoir des conservateurs les plus radicaux. Ils ont ainsi apporté leur soutien au dirigeant actuel du Labour, Jeremy Corbyn, en appelant "chaque personne souhaitant un avenir progressiste pour le Royaume-Uni" à voter le 23 juin en faveur du status quo. Les sondages montrent que les électeurs travaillistes sont plus enclin à voter en faveur d'un maintien dans le bloc des 28 que les conservateurs mais sont aussi moins susceptibles d'aller voter au référendum alors que le taux de participation sera un élément crucial dans le résultat. Selon Gordon Brown, ancien Premier ministre de 2007 à 2010, il faut "qu'entre sept et neuf millions" d'électeurs "progressistes" parmi les 14 millions qui ont soutenu le Labour, les Libéraux démocrates, les Verts ou le parti national écossais (SNP) votent en faveur du status quo pour que le pays reste dans l'UE. Selon la moyenne des six derniers sondages réalisés par l'institut What UK Thinks, le camp du maintien dans l'UE a une courte avance, à 51%, contre 49% de pro-Brexit. (Belga)

Nos partenaires