Brexit - Hollande: le Brexit soulève "une interrogation pour toute la planète"

25/06/16 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Belga

(Belga) Le président français François Hollande a estimé samedi que le Brexit soulevait "une interrogation pour toute la planète" et plaidé pour une sortie "en bon ordre" de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

Brexit - Hollande: le Brexit soulève "une interrogation pour toute la planète"

Brexit - Hollande: le Brexit soulève "une interrogation pour toute la planète" © BELGA

Le Brexit "est bien sûr sans conséquences sur la place du Royaume-Uni dans les Nations unies", a observé le chef de l'Etat français. Mais "c'est vrai qu'il y a pour la planète entière une interrogation, que va-t-il se passer ?", a-t-il souligné lors d'une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à l'Elysée. Rappelant qu'il a "profondément déploré le vote britannique" même s'il "le respecte parce que c'est la démocratie", François Hollande a toutefois appelé une nouvelle fois à "en tirer toutes les conclusions et les conséquences". "Dans le cadre de l'Union européenne (...) nous devons maintenant organiser cette séparation mais nous devons le faire en bon ordre et avec des règles qui sont celles prévues par les traités", a-t-il enchaîné. En dépit du Brexit, a toutefois souligné le chef de l'Etat, la France entend "maintenir des relations avec le Royaume-Uni" en matière économique comme sur les questions des migrants et des réfugiés ou de la défense. Après de multiples entretiens vendredi - notamment avec les présidents du Parlement européen, Martin Schulz et de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker - le président français s'est entretenu samedi au téléphone avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras. "L'un et l'autre sont convenus qu'il ne pouvait pas y avoir de période d'incertitude sur l'Europe" et souhaité "une totale clarté, à la fois sur le calendrier et les procédures" du Brexit, selon l'entourage de M. Hollande. Le président français reçoit également samedi soir le chef du gouvernement italien Matteo Renzi, pour un dîner "informel" à l'Elysée. (Belga)

Nos partenaires