Brexit: Dublin veut "bâtir des ponts, pas des frontières" avec l'Irlande du Nord

04/08/17 à 16:36 - Mise à jour à 16:37

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a déclaré vendredi qu'il voulait "bâtir des ponts, pas des frontières" entre son pays et l'Irlande du Nord, rappelant son opposition à l'établissement d'une "frontière économique" entre les deux voisins après le Brexit.

"C'est notre vision pour l'avenir: construire des ponts, pas des frontières", a déclaré M. Varadkar à l'occasion d'une visite de deux jours dans la province britannique d'Irlande du Nord. "Le Brexit risque sérieusement de creuser un fossé entre l'Irlande du Nord et l'Irlande, entre la Grande-Bretagne et l'Irlande, et je ne peux imaginer qui en bénéficiera", a-t-il ajouté. Il a rappelé sa préférence pour que le Royaume-Uni reste dans l'UE. A défaut, il s'est dit favorable à son maintien dans le marché unique européen. Un autre moyen d'éviter un "Brexit dur", selon lui, serait de mettre en place une nouvelle union douanière entre l'UE et le Royaume-Uni. L'épineux dossier de la frontière entre les deux Irlande a été identifié comme un sujet prioritaire par l'UE, avec le sort des expatriés européens et la facture du Brexit. Un retour de la frontière risque de provoquer un choc pour ces deux économies particulièrement imbriquées qui échangent aujourd'hui sans entraves, et pourrait fragiliser l'accord de paix dans le Nord. (Belga)

Nos partenaires