Brexit - Dublin "surpris et déçu" que Londres ait fait marche arrière sur un accord

04/12/17 à 19:40 - Mise à jour à 19:41

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar s'est dit lundi "surpris et déçu" de la marche arrière du gouvernement britannique sur un accord avec l'Union européenne sur le statut de la frontière irlandaise après le Brexit.

"Je suis surpris et déçu que le gouvernement britannique ne semble pas en mesure de respecter ce qui avait été conclu plus tôt aujourd'hui", a dit M. Varadkar à la presse, en expliquant cet échec par l'attitude du petit allié gouvernemental de la Première ministre britannique Theresa May, le parti unioniste d'Irlande du Nord DUP. "C'est important d'écouter le DUP mais il y a d'autres partis en Irlande du nord", a commenté Leo Varadkar. "Nous comprenons que la Première ministre a besoin d'un peu plus de temps... elle négocie de bonne foi", a-t-il aussi déclaré. La possibilité d'un accord prévoyant de maintenir en Irlande du Nord, après le Brexit, des règles similaires à celles en vigueur au sein de l'Union européenne a provoqué la fureur du parti unioniste DUP, alors qu'un accord à Bruxelles semblait proche lundi sur la question cruciale de la frontière irlandaise. "Nous avons été très clairs. L'Irlande du nord doit quitter l'Union européenne dans les mêmes termes que le reste du Royaume-uni. Nous n'accepterons aucune forme de divergence réglementaire qui sépare l'Irlande du nord économiquement ou politiquement du reste du Royaume-uni", a déclaré sa cheffe Arlene Foster. "L'intégrité économique et constitutionnelle du Royaume-uni ne doit en aucun cas être compromise", a insisté la Première ministre nord-irlandaise. Le DUP assure au parti conservateur de Theresa May une fragile majorité au Parlement de Westminster. (Belga)

Nos partenaires