Brexit - Angela Merkel reste ferme sur la liberté de circulation

06/10/16 à 12:37 - Mise à jour à 12:40

Source: Belga

(Belga) Angela Merkel a prévenu jeudi le Royaume-Uni qu'il ne pourrait avoir accès au marché commun de l'UE après le Brexit sans accepter la libre circulation des personnes, au lendemain d'un discours très dur de son homologue britannique sur l'immigration.

Brexit - Angela Merkel reste ferme sur la liberté de circulation

Brexit - Angela Merkel reste ferme sur la liberté de circulation © BELGA

"Si nous ne disons pas que le plein accès au marché intérieur (européen) est lié à la pleine et entière liberté de circulation, alors nous déclencherons un mouvement qui s'étendra dans toute l'Europe où chacun fera juste ce qu'il voudra" en demandant des exceptions, a déclaré la chancelière allemande dans un discours devant la Fédération allemande de l'industrie (BDI) à Berlin. "Cela ne sera pas des négociations aisées" avec Londres, a-t-elle ajouté à propos des conditions de la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, en demandant le soutien des patrons allemands du secteur. "Nous sommes prêts à lier cet accès" de la Grande-Bretagne au marché unique pour les biens et services "à la question du respect des quatre libertés" de mouvement dans l'UE, a dit Mme Merkel, en référence à la circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes. Cette position n'est pas en soi nouvelle. Mais Mme Merkel l'a réaffirmée au lendemain d'un discours sans concession de la Première ministre britannique Theresa May sur la question du Brexit. La dirigeante du parti conservateur a clos le congrès des Tories en se montrant ferme sur l'immigration en particulier, thème majeur du référendum de juin sur la sortie du pays de l'UE. "Nous n'allons pas quitter l'UE pour abandonner de nouveau le contrôle de l'immigration", a-t-elle martelé. (Belga)

Nos partenaires