Brève prise d'otage à la prison d'Andenne: l'auteur a été interpellé

08/04/12 à 21:33 - Mise à jour à 21:33

Source: Le Vif

L'auteur de la prise d'otage à la prison d'Andenne dimanche après-midi était armé d'un couteau et s'était enfui avec une gardienne pénitentiaire, a indiqué le parquet de Namur.

Brève prise d'otage à la prison d'Andenne: l'auteur a été interpellé

© Belga

"Tenant toujours la gardienne en otage, il a car-jacké un véhicule en sortant de l'établissement et a laissé le conducteur sur place", a expliqué la substitute du procureur du Roi de Namur.

La police d'Andenne s'est lancée dans une course-poursuite. Le véhicule se dirigeant vers Bas-Oha (Wanze), la police de Huy a également tenté de le rattraper en sens inverse. Après une demi-heure de fuite, le détenu est arrivé à un endroit où il était difficile de circuler, probablement des travaux, et s'est rendu aux forces de police. Blessée légèrement à la main et au bras, l'otage a été emmenée en ambulance pour passer quelques examens médicaux. Ses jours ne sont pas en danger.

L'auteur de la prise d'otage a été interpellé. Né en 1966, il est incarcéré à la prison d'Andenne depuis le 16 mars dernier. Il est déjà connu pour des faits de vol avec violence. "Les enquêteurs devront procéder à l'audition des personnes concernées: l'auteur des faits, l'otage et les différents témoins. Ils vont probablement y passer la nuit", a ajouté la substitute du procureur du Roi de Namur.

Un deuxième détenu interpellé à l'intérieur

L'auteur de la prise d'otage n'a pas agi seul, a indiqué le parquet de Namur. Un second détenu a été interpellé à l'intérieur de l'établissement pénitentiaire avant de pouvoir prendre la fuite, a ajouté la substitute du procureur du Roi de Namur.

Outre l'otage emmenée par le premier détenu, trois autres agents pénitentiaires ont été légèrement blessés par les deux auteurs, armés d'un couteau, a rapporté le parquet. L'un d'eux est plus grièvement blessé au visage, selon les délégués syndicaux de la prison d'Andenne.

L'audition des différents protagonistes permettra de connaître les
circonstances exactes de la prise d'otage.

Les gardiens de la prison d'Andenne se réuniront en assemblée générale, dimanche à 21h, une fois l'ordre rétabli et les détenus réintégrés. "Nous allons décider si, vu le choc subi, nous proposons un service réduit ou si nous entrons en grève", a expliqué Didier Breulheid, délégué permanent CSC Services publics.

"Les faits se sont produits à la sortie du préau. Comme d'habitude. Nous dénonçons ce problème depuis très longtemps. En vain", a indiqué René Legros, délégué principal CSC à la prison d'Andenne. René Legros constate que la situation dans la prison d'Andenne ne s'est pas améliorée malgré la révision complète du régime pénitentiaire depuis la prise d'otage d'octobre dernier. Le nouveau régime avait été voté en comité de concertation, avec la direction et les syndicats. Le délégué dénonce également le manque d'information de la part de la direction de la prison dans ce genre de situation.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires