Brésil: Multiplication des homicides par la police dans les favelas à l'approche des Jeux

27/04/16 à 05:39 - Mise à jour à 05:39

Source: Belga

(Belga) Amnesty International tire la sonnette d'alarme mercredi face à la multiplication des homicides commis par des policiers dans les favelas de Rio de Janeiro, à cent jours du début des Jeux Olympiques.

Brésil: Multiplication des homicides par la police dans les favelas à l'approche des Jeux

Brésil: Multiplication des homicides par la police dans les favelas à l'approche des Jeux © BELGA

En 2015, au moins 307 personnes ont été tuées par des policiers rien qu'à Rio, soit un cinquième du nombre d'homicides perpétrés dans la ville, et onze homicides imputables à la police ont été commis depuis le début du mois. Depuis le début 2016, ces homicides liés à des interventions policières à Rio de Janeiro ont augmenté de 10%. Et ce, "malgré la promesse d'une ville plus sûre pour accueillir les Jeux olympiques", déplore Amnesty. "Jusqu'à présent, les homicides commis par des policiers ont très rarement fait l'objet d'enquêtes, et les autorités (...) continuent de traiter les manifestants comme des 'ennemis publics'", déclare Atila Roque, directeur exécutif d'Amnesty International Brésil. L'organisation attend des forces de police de Rio "qu'elles adoptent une approche préventive de la sécurité publique au lieu de poursuivre leur stratégie consistant à 'tirer d'abord et poser des questions ensuite'". En 2014, lorsque le Brésil a accueilli la Coupe du monde de football, la police a tué 580 personnes dans l'Etat de Rio, soit 40% de plus qu'en 2013, rappelle encore Amnesty. "Tant que l'impunité persistera, ce cycle de violence et d'homicides imputables à la police continuera." (Belga)

Nos partenaires