Bpost: la grève s'étend à Bruxelles et au Hainaut occidental

23/10/12 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Le Vif

Le mouvement de grève lancé lundi matin au bureau de poste principal de Tournai se poursuit. Le mouvement s'est étendu à d'autres bureaux de Bruxelles et du Hainaut occidental.

Bpost: la grève s'étend à Bruxelles et au Hainaut occidental

© Imageglobe

Soutenus par le front commun syndical (SLFB, CGSP et CSC), les postiers du bureau de poste principal de Froyennes (Tournai) ont décidé mardi matin de poursuivre leur mouvement de grève. Les facteurs ont été rejoints dans leur action par les femmes de ménage et les guichetiers. "Tous les secteurs crèvent. Qu'avons-nous à gagner si ce n'est que le droit à des conditions de travail humaines", a déclaré mardi Luc Vanhaverbeke, de la CSC.

A Mouscron, la grève est totale. Il n'y aura ni journaux, ni courriers. Dans les bureaux de poste de Brunehaut et d'Antoing, la tournée des journaux a été supprimée. Seul le courrier sera distribué.

A Ath, il y a des grévistes et les journaux ne seront pas distribués. A Lessines et Péruwelz, des perturbations sont enregistrées.

Les travailleurs de bpost d'Ixelles ont également débrayé mardi matin, rejoignant ainsi le mouvement qui avait déjà touché la veille les communes de Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert, a annoncé le secrétaire régional CGSP Michel Bourton à l'agence Belga.

Des arrêts de travail ont touché lundi plusieurs bureaux postaux de Bruxelles et de Wallonie. Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, Tournai, Soignies et Jumet étaient concernés. Les syndicats réclament une amélioration des conditions de travail, ce qui passe notamment par "davantage de souplesse dans le temps accordé pour la préparation des tournées", avait annoncé la CSC.

Le lancement lundi à Tournai de la 6e version du logiciel "Géoroute" a été le starter de ce mouvement de grogne qui s'est étendu en Wallonie et à Bruxelles.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires