Bpost accusé de "vol organisé" sur les petites communes

16/06/12 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

Le logiciel de Bpost calculerait mal le nombre de boîtes aux lettres en milieu rural. Les petites communes seraient dès lors flouées pour la facturation des envois toutes-boîtes.

Bpost accusé de "vol organisé" sur les petites communes

© Belga

Le logiciel de Bpost calculerait mal le nombre de boîtes aux lettres en milieu rural et les petites communes seraient dès lors flouées pour la facturation des envois toutes-boîtes, révèlent samedi les journaux du groupe L'Avenir.


A Fairon, hameau de la commune d'Hamoir (province de Liège), Bpost facture l'envoi de toutes-boîtes sur 812 boites aux lettres, alors qu'il n'y a que 381 maisons. "Un vol manifeste et organisé, sans compter l'impression de deux fois trop de documents !", dénonce Patrick Lecerf, bourgmestre d'Hamoir.


Selon lui, la raison serait "que le logiciel calcule la différence entre la dernière et la première maison de la rue. Il faut savoir quand même qu'entre la première et la dernière maison d'une rue, il existe des parcelles non construites et donc sans boîtes aux lettres."


Il a dès lors introduit une plainte concernant toutes les distributions accomplies sur la commune depuis que Bpost utilise ce logiciel de calcul.


Du côté de Bpost, on tempère et indique mener l'enquête. Contact sera pris avec le bourgmestre d'Hamoir pour trouver une solution, mais le porte-parole ajoute que "nous n'avons pas reçu beaucoup de plaintes par rapport à ce type de problème. Le calcul n'est pas facile dans les communes rurales où les secondes résidences pullulent."


LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires