Bozar aurait exposé un faux Mondrian

09/09/17 à 09:15 - Mise à jour à 13:42

Source: Belga

Le palais des Beaux-arts de Bruxelles, Bozar, aurait exposé pendant trois mois, l'an passé, une oeuvre du peintre néerlandais Piet Mondrian qui n'était pas authentique, écrivent vendredi les journaux De Standaard et NRC Handelsblad.

Bozar aurait exposé un faux Mondrian

Une oeuvre de Mondrian © Belga

"Sans titre", une peinture sur toile de 1923, a été présentée au public de février à fin mai 2016, lors de l'exposition sur Theo van Doesburg.

C'est le spécialiste néerlandais de Mondrian, Léon Hanssen, qui a dévoilé la falsification. "Selon cet homme, l'oeuvre ne serait pas authentique mais nous n'avons pas encore reçu de rapport officiel", explique Leen Daems, porte-parole du Bozar.

La peinture avait été prêtée temporairement à Bozar par le Stedelijk Museum d'Amsterdam. Ce musée avait demandé cette oeuvre pendant longtemps à son propriétaire, un collectionneur privé suisse.

Léon Hanssen, spécialiste du peintre néerlandais, a mené l'enquête sur l'authenticité de l'oeuvre. Le propriétaire lui a fourni différentes versions sur son origine. En outre, des différences entre les photos historiques et la peinture exposée au Bozar ont été constatées.

De Standaard et NRC Handelsblad relatent que le Stedelijk Museum Amsterdam et Bozar ont déclaré qu'ils n'avaient réalisé aucune enquête sur l'origine de la peinture et qu'ils étaient très ennuyés par cette affaire.

"Cette oeuvre provient d'une collection privée et nous l'avons obtenue par la médiation du Stedelijk Museum Amsterdam. Après l'exposition à Bozar, elle a été longuement restaurée et étudiée par le Stedelijk Museum, en accord avec son propriétaire. C'est pendant cette enquête approfondie, en 2016-2017, que des questions sur l'authenticité de la peinture sont apparues", précise à Belga Leen Daems. Bozar attend encore de recevoir les conclusions officielles de ce travail.

Nos partenaires