Bourgeois: "Le moteur a démarré, il est temps d'enclencher le turbo"

26/09/16 à 17:46 - Mise à jour à 17:45

Source: Belga

Le gouvernement flamand est parvenu à présenter un budget en équilibre et à dégager de nouveaux investissements dans l'éducation, la recherche ou encore le bien-être, et ce malgré des circonstances difficiles, a souligné lundi le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) lors de la traditionnelle déclaration de septembre au Parlement flamand.

Bourgeois: "Le moteur a démarré, il est temps d'enclencher le turbo"

© Belgaimage

Grâce aux efforts consentis lors des dernières années, le gouvernement a pu créer des espaces pour de nouvelles politiques, a commenté M. Bourgeois, qui a souligné que ce travail n'avait pas été sans embûches, citant notamment le dossier du financement des hôpitaux et les estimations économiques revues du gouvernement fédéral.

"Notre ambition de présenter un budget en équilibre pour 2017 est toutefois restée, afin de pouvoir dégager des espaces pour de nouveaux investissements mais aussi réaliser des efforts structurels qui nous préparent à 2019. Nous y sommes parvenus", a-t-il ajouté.

Parmi les investissements supplémentaires annoncés, 100 millions d'euros seront dégagés pour les bâtiments scolaires et 40 millions pour l'enseignement supérieur. Pour l'innovation et la recherche scientifique, 195 millions ont été prévus, tandis que 132 millions supplémentaires seront consacrés à la politique du bien-être.

"Vous avez devant vous un ministre-président satisfait et plein d'espoir. Satisfait car après deux années difficiles avec des économies importantes, nous avons mis de l'ordre et accompli nos devoirs. Plein d'espoir car nous allons pouvoir commencer à investir pleinement dans les grands besoins de notre société. Le moteur a démarré, il est temps d'enclencher le turbo", a déclaré Geert Bourgeois.

Nos partenaires