Bourgeois défend la hausse du minerval devant les étudiants de Gand

23/09/14 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Belga

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois, invité mardi à donner la leçon inaugurale de science politique de l'université de Gand, a défendu devant les étudiants la hausse du minerval que son gouvernement s'apprête à imposer aux hautes écoles et universités du nord du pays, sans parvenir à éviter un appel à la manifestation dans les rangs estudiantins.

Bourgeois défend la hausse du minerval devant les étudiants de Gand

Geert Bourgeois © Belga

"Les pouvoirs publics font beaucoup (pour l'enseignement supérieur), on peut donc demander une contribution à ceux qui en bénéficient", a estimé M. Bourgeois (N-VA), rappelant sa volonté de voir non seulement le gouvernement flamand économiser, mais aussi l'ensemble des pouvoirs publics.

"Est-ce une autorité publique, celle qui bat en retraite avant d'aller demander aux gens de s'engager parce qu'il n'y a plus d'argent? ", a-t-il demandé. Dans ce contexte, le chef du gouvernement flamand dit poser la "question fondamentale" du montant que le citoyen doit payer pour les services publics. Et particulièrement dans l'enseignement supérieur.

Geert Bourgeois ne s'est pas aventuré à quantifier la hausse de minerval annoncée, mais il a rappelé que la ministre de l'Enseignement supérieur Hilde Crevits (CD&V) avait exclu une inscription qui dépasserait les 1.000 euros. Il a souligné que le système des bourses serait préservé. "J'ai moi-même été boursier dans les années '70, je suis donc un enfant de la démocratisation de l'enseignement", a-t-il répété à plusieurs reprises.

Le discours de Geert Bourgeois a reçu un accueil positif des autorités universitaires, la rectrice Anne De Paepe vantant la volonté d'un "gouvernement flamand fort". A l'inverse, des étudiants opposés à la hausse du minerval ont mené une action de protestation à l'entrée de l'auditorium et appelé à manifester le 2 octobre prochain. Le sp.a et sa section jeunes menaient quant à eux des actions sur le même thème à travers toute la Flandre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires