Boom des interruptions de carrière

11/09/14 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Le Vif

A la fin du premier trimestre de cette année, 275.513 Belges avaient opté pour la formule du crédit-temps, leur permettant un meilleur équilibre entre vie privée et carrière professionnelle,

Boom des interruptions de carrière

© istock

Ce qui représente une augmentation de plus de 20% sur les sept dernières années, lit-on jeudi dans les journaux du groupe Sudpresse.

Deux formes d'interruption de carrière ont connu une forte augmentation, explique l'Onem. Les congés parentaux d'une part, qui sont passés de 34.111 en 2007 à 56.951 cette année, et les congés pour assistance médicale, qui permettent aux salariés d'interrompre leur carrière pour s'occuper d'un proche.

En près de 15 ans, l'Onem a multiplié par 24 ses dépenses en matière de crédit-temps et d'interruption de carrière, passant de 34 millions d'euros alloués en 2001 à 832 l'année dernière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires