"Bonman" a essayé de rafler 1 million d'euros rien qu'avec des bons

18/06/14 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Le Vif

Norbert Verswijver, mieux connu sous le nom de "bonman", se considère comme un Robin des bois des temps modernes. Il utilise la moindre faille d'une action marketing pour frapper sans pitié. Sa dernière tentative s'est déroulé chez Blokker mais n'aurait pas eu le succès escompté.

"Bonman" a essayé de rafler 1 million d'euros rien qu'avec des bons

© Capture d'écran YouTube

Ce personnage atypique estime qu'il est en croisade contre le marketing et est bien connu de l'autre côté de la barrière linguistique grâce à quelques actions d'éclat.

Par exemple, en 2007, il achète du cresson surgelé pour une valeur de 6000 euros dans un magasin Match. Grâce à ses centaines de bons, il ne déboursera in fine que 50 cents pour l'ensemble. En 2008, il achète des chaussures chez Berca pour une valeur de près de 6000 euros en dépensant seulement quelques euros et une montagne de bons de réduction. En 2010, il arrive à obtenir 500 autoradios à 1 euro pièce chez MediaMarkt. Ou encore un parquet de plus de 200.000 euros pour 26 euros et une brouette de bons.

En plus d'être une action militante contre le marketing à tous crins, la croisade de Verswijver est aussi une bonne action puisque les biens "achetés" sont ensuite reversés en grande partie à des associations caritatives.

S'il refait parler de lui, c'est qu'il vient d'annoncer dans le Nieuwsblad qu'il fomentait une action de grande envergure. Il s'est présenté ce jeudi matin avec 200 bons de réduction au Blokker du Wijnegem Shopping Center pour demander près des meubles de jardin d'une valeur de 1 million. Sauf que la chaîne a décidé de ne pas réagir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires