Bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris: La principale suspecte connue de la justice belge

09/09/16 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Belga

(Belga) Selon une information parue vendredi sur le site de la RTBF, Ines Madani, 19 ans, la principale suspecte interpellée jeudi soir à Boussy-Saint-Antoine en France dans le cadre l'enquête sur la voiture chargée de bonbonnes de gaz retrouvée en plein Paris le week-end dernier, apparaitrait également dans un dossier du parquet fédéral belge. Le porte-parole de ce dernier n'a pas souhaité commenter ou confirmer cette information dans l'intérêt de l'enquête en cours en France.

Selon les autorités françaises, Ines Madani, interpellée jeudi soir dans des conditions mouvementées avec deux complices présumées, est la fille du propriétaire de la voiture trouvée ce week-end au coeur du Paris touristique, près de la cathédrale Notre-Dame. Elle préparait un attentat imminent et avait prêté allégeance au groupe djihadiste Etat islamique (EI). Les policiers ont retrouvé sur elle une lettre en ce sens, selon la radio RTL qui précise que les trois femmes voulaient venger la mort du porte-parole et numéro deux de l'EI, Abou Mohammed al-Adnani, surnommé "le ministre des attentats". La RTBF a pour sa part précisé que le nom d'Ines Madani apparaissait également dans un dossier du parquet fédéral belge relatif à une enquête sur des tentatives de départs en Syrie. D'après cette source, Ines Madani aurait pu être en contact avec des candidats belges souhaitant rallier les territoires contrôlés par les islamistes. Cette information n'a toutefois pas été confirmée par le parquet fédéral. (Belga)

Nos partenaires