Blocage de l'E40 lors de la grève: "Des peines jusqu'à 10 ans de prison sont prévues"

24/10/15 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Belga

La police a remis à la justice plusieurs noms de grévistes qui ont bloqué la E40 à Herstal lundi. Ils risquent jusqu'à 10 ans de prison pour avoir volontairement bloqué le trafic, indiquent samedi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Blocage de l'E40 lors de la grève: "Des peines jusqu'à 10 ans de prison sont prévues"

© Belga

"La police est parvenue à retrouver le nom de plusieurs grévistes qui ont bloqué la E40 pendant des heures lundi à Herstal", explique Michaël Jonniaux, directeur de la police fédérale de la route. "Nous avons dressé procès-verbal. Le dossier est maintenant en route pour le parquet de Liège qui décidera de poursuivre ou non ces personnes".

"Manifester sur une autoroute est interdit par la loi", ajoute M.Jonniaux. "Le code pénal parle d'entrave méchante à la circulation. Des peines jusqu'à 10 ans de prison sont prévues, ainsi que des amendes jusqu'à 6.000 euros."

Les noms des grévistes identifiés seront très probablement intégrés à l'enquête du parquet ouverte à la suite du décès de la touriste danoise. Cette femme de 74 ans est décédée lundi à l'hôpital alors que le chirurgien qui devait l'opérer est arrivé avec 45 minutes de retard à cause des embouteillages causés par la grève. L'hôpital a porté plainte à ce sujet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires