Blanchiment et traite des êtres humains dans le viseur des polices belge et néerlandaise

27/11/16 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Belga

Les polices belge et néerlandaise ont fouillé plusieurs immeubles samedi soir dans le Limbourg et ce dans le cadre d'une vaste enquête relative à des pratiques de blanchiment d'argent. Cet argent proviendrait du club de motards Satudarah, indique la police dimanche. Aucune arrestation n'a encore été opérée. L'enquête se concentre en Belgique autour de Maaseik.

Blanchiment et traite des êtres humains dans le viseur des polices belge et néerlandaise

© Belga

La police a notamment fouillé un sauna à Roermond par où l'argent semblait transiter en vue de son blanchiment.

Les forces de l'ordre ont également vérifié si les femmes qui travaillaient dans ce sauna n'étaient pas victimes de traite des êtres humains ou forcées à se prostituer. L'enquête concernant ce volet doit encore le prouver.

L'établissement de Roermond apparaît également dans un autre dossier de blanchiment, précise encore l'agence de presse ANP. De l'argent et des documents y ont été saisis. De la drogue et des armes ont également été découvertes dans une ferme-hôtel de Melick ainsi que dans quatre habitations à Reuver, Brunssum, Roermond et Maaseik. Une plantation de cannabis a aussi été mise au jour.

Nos partenaires