Birmanie: la rougeole responsable du décès de plus de 30 personnes

06/08/16 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Belga

(Belga) Une épidémie de rougeole est à l'origine de la mort de plus de 30 personnes, dont une majorité d'enfants, dans une région reculée de Birmanie, a indiqué vendredi un responsable birman de la santé publique.

La rougeole est responsable du décès de 31 personnes dans le district de Lahal, dont la moitié avaient moins de 15 ans, a indiqué à l'AFP Than Tun Aung, directeur général adjoint du département en charge des épidémies au sein du ministère birman de la Santé. Un responsable des tribus Naga, qui peuplent cette région, avait pour sa part parlé de 39 morts, uniquement des enfants, au sein de neuf villages. "Nous envoyons sur place davantage d'équipes et de médecins militaires", a assuré Than Tun Aung. Cette épidémie a touché les tribus montagnardes Naga qui vivent dans la région de Sagaing, située dans le nord-ouest du pays, à la frontière avec l'Inde. Les représentants des tribus Naga avaient accusé le gouvernement d'avoir trop tardé avant d'agir, les premiers décès étant intervenus en juin. "Il a fallu six jours à la première équipe médicale pour atteindre les villages touchés", s'est défendu Than Tun Aung. En Birmanie, le système de santé n'a jamais été la priorité de la junte militaire qui a été au pouvoir durant des décennies. Le gouvernement réformateur mené depuis quelques mois par la Prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi a fait de l'amélioration du système de santé une de ses priorité. L'accès aux soins, notamment dans les zones reculées comme celle où les enfants sont morts, reste très difficile dans un pays dont les infrastructures ont été ruinées par des décennies de junte. (Belga)

Nos partenaires