Bilan positif à la clôture de la 15e édition de Bruxelles les Bains

07/08/16 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Belga

(Belga) Alors que la 15e édition de Bruxelles les Bains se clôturera dimanche à 22H00, le bilan depuis l'ouverture au 1er juillet est annoncé positif avec une fréquentation proche de celle de l'année passée, a indiqué dimanche après-midi l'échevin bruxellois du Tourisme Philippe Close.

Bilan positif à la clôture de la 15e édition de Bruxelles les Bains

Bilan positif à la clôture de la 15e édition de Bruxelles les Bains © BELGA

La fréquentation pour l'édition précédente était de 350.000 personnes. Celle de cette année est attendue dans les 15 jours. Désormais estimée sur base des cartes sim via les opérateurs téléphoniques, elle permet d'identifier les tranches d'âges et les lieux de résidence du public de Bruxelles les Bains. L'identité des personnes n'est pas divulguée. "Les commerçants estiment qu'on devrait être dans les chiffres de l'année passée", a indiqué Philippe Close. "On n'a pas eu une météo exceptionnelle, mais pas catastrophique non plus. L'année 2016 a, bien sûr, été complexe pour les événements qui rassemblent des foules. Bruxelles les Bains a cependant bien marché grâce à la diversité des activités, que ce soit dans les sports proposés, la culture, les projections cinéma..." La soirée "God Save The 90's" était sold out vendredi avec 3.000 personnes. Les organisateurs ont estimé efficace la communication numérique de l'événement, renforcée cette année. La nouvelle application permettant d'accéder aux informations pratiques a été téléchargée par plusieurs centaines d'internautes. Quelque 20.000 personnes ont aimé la page Facebook sur laquelle plus de 130 posts ont été publiés. Elle a enregistré une portée de publication de plus de 18.000 vues par jour. Des centaines de nouveaux followers ont également suivi l'événement sur Instagram, Twitter et Snapchat. Le site internet a recensé, depuis le début de cette édition, plus de 73.000 consultations et 55.500 utilisateurs uniques. "Le vrai défi de l'organisation maintenant va être de réfléchir à la mutation de Bruxelles les Bains, parce que quand on s'est installés il y a 15 ans il ne se passait rien dans ce quartier et aujourd'hui il y a une dynamique économique et des logements qui se construisent", a annoncé Philippe Close. "C'est le gros défi des trois à quatre ans qui viennent." (Belga)

Nos partenaires