Big Jump: une trentaine de participants ont sauté dans le canal à Anderlecht

10/07/16 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Belga

(Belga) Une trentaine de personnes ont piqué une tête dimanche après-midi dans le canal Bruxelles-Charleroi, à hauteur d'Anderlecht, dans le cadre du "Big Jump", l'évènement annuel organisé ce week-end à travers toute l'Europe en faveur de la qualité de l'eau et de la vie aquatique.

Le Big Jump est organisé depuis 2005 en Belgique. A travers toute l'Europe, ce ne sont pas moins de 15 pays qui y participent, en quelques 250 endroits. Les participants au Big Jump militent pour la qualité de l'eau mais également pour améliorer l'état du lit des rivières et de leurs berges et ainsi protéger la faune et la flore. Une directive-cadre européenne sur l'eau, adoptée en 2000, a fixé l'objectif d'un "bon état écologique" pour toutes les eaux (côtières, intérieures et souterraines) d'ici à 2015. Un objectif qui n'est pas encore atteint. "Les Etats-membres européens ont reçu un nouveau délai, qui court maintenant jusqu'en 2021", explique Peter Hulpiau de la fondation GoodPlanet. "Nous avons dès lors décidé de continuer encore au moins six ans le Big Jump en Belgique. Notre objectif est de pouvoir se baigner et nager en sécurité en 2021 dans certains endroits de nos cours d'eau en Flandre, Wallonie et à Bruxelles". Outre Anderlecht, et Gand samedi, d'autres évènements liés au Big Jump étaient prévus ce week-end en Belgique. C'est le cas notamment à Andenne, à Han-sur-Lesse, Huy, Wépion, Seneffe, Alost, Termonde, Zulte, Machelen ou encore Ninove. A Bruxelles, les participants au Big Jump entendaient également réclamer l'installation d'une piscine publique en plein air. "Toutes les villes importantes en Europe disposent de ce type de piscine, sauf Bruxelles", déplorent-ils. "Nous voulons du changement à ce niveau-là car nous pensons que cela joue un rôle important pour la qualité de vie d'une ville et de ses habitants". (Belga)

Nos partenaires