Bientôt quatre choix de filière pour apprendre à conduire à Bruxelles

27/05/16 à 07:24 - Mise à jour à 07:24

Source: Belga

Il y aura bientôt quatre choix de filière d'apprentissage à la conduite automobile en Région Bruxelloise. C'est le sens de la réforme de la formation à la conduite en vue de l'obtention du permis B à Bruxelles, adoptée jeudi par le gouvernement bruxellois, a indiqué la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge de la sécurité routière Bianca Debaets (CD&V), à la base du projet.

Bientôt quatre choix de filière pour apprendre à conduire à Bruxelles

© BELGA

L'objectif général du nouveau dispositif est de renforcer la sécurité routière avec des conducteurs mieux formés, un nombre élevé d'accidents étant lié au jeune âge et au manque d'expérience du conducteur, a justifié Bianca Debaets.

La filière libre classique, qui devrait rester financièrement accessible au plus grand nombre, avec toutefois un allongement de la période minimum de stage après obtention du permis théorique de 3 à 9 mois (et un maximum de 18 mois au lieu de 36) est maintenue. Elle est assortie d'une formation pour les accompagnateurs par le biais d'un cours de "recyclage".

Le recours à l'auto-école est lui aussi maintenu (20 heures de cours pratique et un stage d'au moins trois mois de conduite).

Une nouvelle formule apparaît: un mixte de la filière libre et de la filière auto-école par lequel à partir de 17 ans, les candidats ont l'occasion de commencer des cours pratiques en auto-école (14h) avant 6 mois, minimum, de pratique en filière libre, le maximum étant ici aussi de 18 mois. Dans cette filière mixte, on instaure un soutien pédagogique obligatoire entre les professionnels des auto-écoles et les guides pour améliorer l'assistance de l'élève.

Enfin, une formule 'accès direct' à l'examen pratique sans voiture personnelle est instaurée pour les nombreuses personnes n'ayant pas d'accès à une voiture. Dès l'âge de 18 ans, le candidat pourra suivre 30 heures de cours auto-école lui donnant un accès direct à l'examen pratique du permis de conduire.

Autre nouveauté: l'introduction d'un manuel pratique et d'un carnet de bord. Tout au long de leur stage, les candidats sont invités à y indiquer les kilomètres parcourus en y mentionnant aussi les conditions climatiques rencontrées. Pour les accompagnateurs, il y a un manuel pratique utile également pour eux afin de mieux encadrer le candidat.

Enfin, pour pouvoir obtenir leur permis de conduire en Région bruxelloise, tous les candidats auront aussi suivi une formation premiers secours, incluant la connaissance des bons réflexes à adopter après un accident.

Autre particularité de la réforme: la forte attention accordée à la courtoisie et au respect, surtout vis-à-vis des usagers vulnérables de la route. Cette attention sera présente dans l'évaluation pratique à l'occasion du test de perception des risques.

Depuis le transfert de la compétence de la sécurité routière aux Régions, Bruxelles est la première à engager une réforme des conditions de délivrance du permis de conduire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires