Bianca Debaets octroie 1,2 million aux polices bruxelloises pour la sécurité routière

08/12/17 à 17:14 - Mise à jour à 17:17

Source: Belga

(Belga) La secrétaire d'État bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets a annoncé vendredi sa décision d'octroyer une subvention totale de 1,2 million d'euros pour les six zones de police de la Région bruxelloise, en marge d'une action de contrôles dans le cadre de l'opération BOB à hauteur du croisement entre les avenues de Tervuren et de la Faisanderie à Woluwe-Saint-Pierre.

Ce financement permettra aux zones d'acheter des équipements et du matériel de répression dans le cadre de la sécurité routière. Il s'agit avant tout de lutter contre les vitesses excessives ou inadaptées qui sont à l'origine de la plupart des accidents. "Tout comme l'année dernière, nous aidons à nouveau les zones de police afin de leur permettre d'améliorer leurs contrôles", précise la secrétaire d'État Bianca Debaets. "Grâce à du matériel moderne, les zones de police pourront en effet combiner contrôles fixes et mobiles. (...) C'est en coordonnant nos efforts que nous parvenons à être plus efficaces pour mieux protéger l'ensemble des usagers de la route en Région bruxelloise, et je pense en particulier aux usagers faibles, les piétons et les cyclistes." Les subsides de l'an passé ont notamment permis à la zone Montgomery d'acheter un combi, un véhicule banalisé, un radar mobile, une remorque équipée d'un dispositif pouvant enregistrer les plaques d'immatriculation et des terminaux de paiement. C'est la seconde fois que Bianca Debaets accorde ces subventions. L'objectif est de reconduire ces subsides tous les ans. Les sommes allouées sont tirées du Fonds bruxellois de la sécurité routière, qui est alimenté par le paiement des amendes pour infraction de roulage. En parallèle des actions répressives, de nombreuses campagnes de sensibilisation sont également déployées par la Région contre la vitesse excessive. (Belga)

Nos partenaires