BHV : les partis flamands refusent tout compromis francophone

26/08/10 à 07:24 - Mise à jour à 07:24

Source: Le Vif

Pas d'entente possible sur le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde, hier mercredi, lors d'une réunion qui s'est achevée vers 22 h 30. Les partis flamands, N-VA en tête, ont refusé toute proposition de compromis des francophones. BHV sera à nouveau au coeur des discussion à l'occasion d'une réunion plénière, jeudi en fin de matinée.

BHV : les partis flamands refusent tout compromis francophone

© Belga

La réunion thématique consacrée à l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde et à Bruxelles s'est achevée mercredi soir vers 22 h 30. A croire des sources proches des négociateurs ou les négociateurs eux-mêmes, elle n'a pas permis de trancher les points litigieux.

Charles Picqué, ministre-président bruxellois, qui présidait les travaux, transmettra un rapport à la réunion plénière des chefs de délégation des sept partis pressentis pour soutenir une réforme de l'Etat.

"La réunion s'est terminée par un constat de carence", a résumé une source. Les partis flamands, et en particulier la N-VA, auraient refusé toute proposition de compromis des francophones.

Une autre source s'interrogeait par ailleurs sur le mandat qu'avaient reçu certains négociateurs. D'après elle, tous n'avaient pas reçu le pouvoir leur permettant de faire avancer réellement la discussion.

La réunion plénière, où les deux thèmes seront à nouveau abordés, devrait se tenir aujourd'hui jeudi à 11 h. Selon une source, il est toutefois peu probable qu'elle parvienne à résoudre ces dossiers complexes et délicats en une séance.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires