BHV judiciaire : climat tendu entre la N-VA et le CD&V

06/10/11 à 09:14 - Mise à jour à 09:14

Source: Le Vif

L'accord relatif à l'arrondissement judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde a déjà provoqué des tensions entre CD&V et N-VA au sein de la majorité flamande au parlement flamand mercredi.

BHV judiciaire : climat tendu entre la N-VA et le CD&V

© Image Globe

Le ministre-président Kris Peeters (CD&V) a dit ne voir dans cet accord aucun élément qui était contraire à l'accord du gouvernement flamand ou à la note Octopus. Cela lui a valu une mise en garde de la N-VA : "S'il y a atteinte aux principes de la législation linguistique il y aura un problème", a dit Mark Demesmaeker.

Kris Peeters a été interrogé par Joris Van Hauthem (Vlaams Belang) sur l'accord de cette nuit. Dans sa réponse, le ministre-président a rappelé qu'il voulait évaluer l'accord dans son ensemble. "Sur la base de ce que nous avons entendu, nous pouvons seulement dire que les négociateurs flamands ont fait de nouvelles concessions à la volonté des francophones de ne pas voir la Flandre comme un territoire néerlandophone et de ne pas voir Bruxelles comme un territoire bilingue", a dit Mark Demesmaeker.

Et d'ajouter que son parti attend également l'ensemble de l'accord pour faire un bilan complet. Mais, dès à présent, il a lancé une mise en garde : "Soyons clair. S'il y a des atteintes aux principes de la législation linguistique, il y aura en ce qui nous concerne un grave problème".

Le député CD&V Eric Van Rompuy a critiqué l'attitude de la N-VA. "Cette scission est en parfaite conformité avec les principes que nous avons toujours défendus. Elle se fait sur des bases tout à fait correctes".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires