Ben Weyts (N-VA) candidat bourgmestre en périphérie avec un programme "flamand"

04/10/11 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Le Vif

Le député Ben Weyts, vice-président de la N-VA, sera tête de liste aux élections communales à Beersel, en périphérie de Bruxelles. Son ambition est d'emporter le mayorat et de l'exercer avec la même énergie que celle dont il fait preuve à l'échelon national, a-t-il affirmé. Ce sera avec un programme "flamand", a assuré Ben Weyts.

Ben Weyts (N-VA) candidat bourgmestre en périphérie avec un programme "flamand"

© Image Globe

La commune de Beersel est actuellement gérée par une majorité composée de listes de cartel, CD&V-NVA, d'une part, sp.a-Groen! , de l'autre. Depuis le décès d'une échevine, Els Germis, la N-VA ne compte plus qu'un seul élu dans l'entité.

Alors qu'elle s'était présentée en cartel en 2006, la N-VA ira seule aux élections de 2012, comme ce sera le cas dans la plupart des communes flamandes.

Le bourgmestre sortant Hugo Casaer (CD&V), qui porte l'écharpe mayorale depuis 25 ans, ne se présentera plus. Ben Weyts y voit une "chance unique" d'opter pour "un véritable changement".

La N-VA est restée vague sur le programme qu'elle proposera aux électeurs de Beersel. Une chose est certaine, ce sera un programme "flamand", a assuré Ben Weyts, promettant "une politique d'accueil plus déterminée pour les allophones".

Les directeurs d'écoles communales devront faire savoir de manière "plus volontariste" aux parents allophones venus inscrire leurs enfants qu'ils attendent un engagement de leur part.

Ben Weyts s'est également dit partisan de l'instauration d'une année d'immersion linguistique obligatoire pour les enfants allophones avant qu'ils entament leur cursus scolaire. Pour favoriser leur intégration, il propose de stimuler les contacts entre les écoles et le monde associatif.

Ben Weyts a par ailleurs promis de faire en sorte que le prix des terrains et des logements soit plus accessible pour les habitants et les familles de l'entité.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires