Bellens : "Un dossier solide, mais le juge devra décider"

18/11/13 à 22:09 - Mise à jour à 22:09

Source: Le Vif

"Nous avons été assistés par des avocats sérieux. Notre motivation a été correcte", a déclaré le ministre de l'Economie Johan Vande Lanotte (sp.a) lundi soir dans Terzake à propos de la révocation du CEO de Belgacom Didier Bellens.

Bellens : "Un dossier solide, mais le juge devra décider"

© Belga

Johan Vande Lanotte est confiant dans le fait qu'il ne faudra pas payer d'indemnités de licenciement à Didier Bellens. "La confiance n'y était plus, nous n'avons souvent pas réagi à ses déclarations", a-t-il expliqué lundi soir. "C'est un dossier assez solide, mais le juge devra en décider." Le successeur de Didier Bellens devrait être francophone, a laissé entendre le ministre. C'est logique, selon lui, car le président du conseil d'administration, Stefaan De Clerck, est néerlandophone. Le nouveau patron gagnera sans doute plus de 290.000 euros par an car Belgacom est cotée en bourse.

Nos partenaires