Belgocontrol: François Bellot envisage de créer un "pool" de contrôleurs aériens

21/04/16 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Belga

Le nouveau ministre de la Mobilité, François Bellot, envisage de créer un "pool" de contrôleurs aériens qui pourraient travailler dans d'autres aéroports en cas de pénurie de personnel dans l'un d'entre eux, a-t-il expliqué jeudi en réponse à des questions de Catherine Fonck (cdH), Véronique Caprasse (DéFI), Gille Vande Burre (Ecolo) et Bert Wollants (N-VA).

Belgocontrol: François Bellot envisage de créer un "pool" de contrôleurs aériens

François Bellot © BELGA

Les aéroports de Charleroi et Liège ont dû interrompre leurs activités mercredi en raison d'un problème de contrôle aérien. Ces deux infrastructures ont connu une hausse considérable de leur activité à la suite de l'attentat qui a frappé Zaventem: plus 40% à Charleroi, +150% à Liège.

Il est apparu mardi que des contrôleurs étaient indisponibles pour des raisons de santé effectivement constatées. Jusqu'à présent, ce genre de situation est réglée par un mécanisme de "volontariat positif" mais l'accroissement considérable du travail des dernières semaines ne lui a pas permis de fonctionner.

Or, un contrôleur reçoit une formation générale et une formation propre à l'aéroport où il travaille. Il n'est donc pas possible de le déplacer vers un autre aéroport. Le système de "pool" permettrait aux contrôleurs de travailler dans d'autres tours de contrôle. Il doit encore discuté.

En attendant le ministre soumettra au gouvernement l'accord social conclu le 12 avril qui prévoit une procédure de contrôleurs "contactables/rappelables". Par ailleurs, 37 personnes seront engagées en 2017 mais leur formation durera plusieurs mois. Le ministre sollicitera par ailleurs au gouvernement des moyens supplémentaires pour Belgocontrol.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires