Belgocontrol: fin de la grève, retour à la normale dans le courant de l'après-midi

28/09/10 à 21:58 - Mise à jour à 21:58

Source: Le Vif

Les aiguilleurs du ciel ont décidé mardi soir, vers 20h15, de reprendre le travail après avoir entamé une action de grève spontanée dès 14h00, ont confirmé Jan Pauwels, porte-parole du Secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe, et les syndicats.

Belgocontrol: fin de la grève, retour à la normale dans le courant de l'après-midi

© BELGA

Le Brussels Airport, tout comme la compagnie Brussels Airlines, envisage un retour à la normale dans le courant de l'après-midi de mercredi.

L'impact de l'action des contrôleurs aura lourdement pesé sur le plan de vols de l'aéroport de Bruxelles puisque sur 800 vols prévus mardi, 44% ont été annulés, alors que pour la journée de mercredi, sur les 770 prévus, 20% devront être annulés en raison du mouvement chez Belgocontrol et 2% en raison de la grève générale menée en Espagne, a indiqué Paul De Backer, porte-parole de l'aéroport, ajoutant que l'euromanifestation de mercredi à Bruxelles ne devrait, elle, pas entraîner de perturbations.

Les compagnies intercontinentales ont retardé leurs vols vers Bruxelles jusqu'à mercredi 14 heures. "Le pic du matin à l'aéroport devrait donc se situer mercredi, entre 14 et 15 heures", a expliqué le porte-parole.

Mardi après-midi, les contrôleurs aériens avaient spontanément arrêté le travail. La raison concrète de cette action était le transfert annoncé de deux aiguilleurs de Charleroi, où l'on doit déjà faire face à un manque de personnel, vers Bruxelles.

Ce transfert est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, selon les syndicats. Mardi soir, une réunion a été organisée entre les aiguilleurs du ciel et la direction de Belgocontrol, mais sans déboucher sur une avancée. C'est Etienne Schouppe, qui a réussi à motiver les contrôleurs à mettre fin à leur mouvement.

"M. Schouppe, qui se trouve actuellement à l'étranger, a adressé mardi après-midi un courriel confirmant que la question serait débattue lors du premier conseil des ministres en octobre", selon Rudi Tourlamain, du SLFP. "Les contrôleurs ont estimé cette garantie insuffisante."

M. Schouppe a envoyé un second courriel mardi soir, a confirmé son porte-parole. Dans celui-ci, le Secrétaire d'Etat assure que le dossier recevra la plus grande priorité de la direction générale Transport aérien. "Les contrôleurs ont estimé qu'il s'agissait d'une meilleure garantie, car la direction restera la même si un nouveau gouvernement est formé", a indiqué M. Tourlamain. Les aiguilleurs aériens ont donc décidé de mettre fin à leur action et de reprendre immédiatement le travail.

Les vols Wizzair et Jet4you effectués comme prévu au BSCA

Les vols des compagnies aériennes Wizzair et Jet4you seront effectués comme prévu mercredi à l'aéroport de Charleroi, a indiqué le porte-parole du BSCA. Ryanair ne devrait reprendre ses vols qu'à partir de 13h25, a-t-il ajouté.

Ryanair essaye de rapatrier ses avions. Mercredi matin, seul un vol en provenance de Madrid devait atterrir à Charleroi "mais c'est une exception", précise le porte-parole.

Tous les vols de la compagnie irlandaise ne devraient en effet reprendre qu'à partir de 13h25. "Des vols pourraient toutefois encore être annulés après cette heure pour des raisons opérationnelles. Les voyageurs sont donc toujours amenés à vérifier si leur vol est maintenu via le site internet ou le call-center de la compagnie", poursuit le porte-parole.

Les tour-opérateurs Thomas Cook et Jetair réétudient la situation

Les tour-opérateurs Thomas Cook et Jetair réétudient actuellement la situation afin de voir si les passagers qui ont réservé un vol via eux mardi, peuvent quand même partir d'un aéroport belge. Plus tôt dans la journée, ils avaient indiqué qu'aucun vol n'avait été annulé, car des dispositions avaient été prises via des aéroports étrangers."Aujourd'hui, nous n'avons plus aucun vol en partance vers l'étranger", a indiqué Hans Vanhaelemeesch, de Jetair. "Il y a bien des avions qui effectuent le trajet retour. Si l'espace aérien belge est rouvert, nous ne devons plus nous tourner vers l'étranger." A la suite d'une grèvespontanée des aiguilleurs aériens de Belgocontrol mardi, plus aucun avion n'a survolé la Belgique à partir de 14h00. Les contrôleurs ont repris le travail peu après 20h00.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires