Belgocontrol: des retards sont encore à prévoir dans les prochains jours

28/05/15 à 06:46 - Mise à jour à 07:02

Source: Belga

Le trafic au sein de l'espace aérien belge va rester limité à 75% au cours des prochains jours. Les voyageurs doivent donc s'attendre à des retards importants à Brussels Airport, ont indiqué l'aéroport et Belgocontrol mercredi soir, à l'issue d'une réunion avec la ministre de tutelle Jacqueline Galant.

Belgocontrol: des retards sont encore à prévoir dans les prochains jours

Files dans le hall de l'aéroport de Zaventem. © BELGA/Eric Lalmand

Le trafic aérien sera assuré à 75% grâce à deux générateurs externes, explique la porte-parole de Belgocontrol Dominique Dehaene, selon qui cette situation devrait durer encore quelques jours.

A Brussels Airport, on s'attend à d'importants retards. "Aux heures de pointe, la capacité aérienne sera trop faible. Les départs devront être mieux répartis au cours de la journée. Ce qui signifie que des retards d'une à deux heures sont à prévoir", précise la porte-parole de Brussels Airport Nathalie Van Impe toe.

Des annulations restent possibles jeudi, non pas pour des problèmes de capacité, mais pour des raisons d'organisation.

A Brussels Airport, quelque 400 lits ont été prévus pour les passagers en attente.

Les avions qui sont prêts pourront encore décoller ou atterrir jusqu'à minuit à Brussels Airport et à l'aéroport de Liège, où la situation est problématique pour le pôle cargo, puisque de nombreux vols TNT doivent atterrir dans la nuit de mercredi à jeudi.

L'espace aérien belge a été fermé mercredi vers 09h45 après qu'une panne est survenue lors d'un test sur les générateurs de secours.Les problèmes ont eu des répercussions sur CANAC 2, le centre national de contrôle aérien, qui gère le trafic aérien jusqu'à 24.500 pieds (8.000 mètres).

Le trafic aérien a pu reprendre partiellement vers 14h00, avec une capacité de 20%.

Près de 500 personnes ont passé la nuit à Brussels Airport

Environ 500 personnes ont passé la nuit de mercredi à jeudi à Brussels Airport à la suite de la panne d'électricité survenue mercredi chez le contrôleur aérien Belgocontrol, selon une estimation de l'aéroport. La situation était par contre rétablie jeudi à Liège et Charleroi.

L'espace aérien belge a été fermé mercredi vers 09h45 après une panne survenue chez le contrôleur aérien Belgocontrol lors d'un test sur les générateurs de secours. Le trafic aérien avait repris progressivement à partir de 14h00, d'abord à 20% puis à 47% de sa capacité. Il restera cependant limité à 75% au cours des prochains jours, est-il ressorti d'une réunion mercredi soir avec la ministre de tutelle Jacqueline Galant.

Cela ne signifie pas nécessairement qu'un quart des vols prévus seront supprimés, mais des retards surviendront, principalement aux heures de pointe. Jeudi matin peu après 06h00, une dizaine de vols étaient toutefois déjà annulés et plusieurs retardés au départ de Brussels Airport.

A Liège Airport, tous les vols TNT ont pu atterrir et décoller la nuit dernière, avec des retards compris entre 15 et 30 minutes, assure jeudi Christian Delcourt, porte-parole de l'aéroport. Au total, deux vols ont été supprimés mercredi à cause de la panne et un vol a accusé un retard.

Enfin à Charleroi, la situation était rétablie jeudi matin. Seul un vol à destination de Milan prévu à 06h20 partira finalement à 10h15, précise Vincent Grassa, porte-parole de Charleroi Airport. Mercredi, 30 vols ont été supprimés au départ de l'aéroport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires