Belgique et Panama conviennent de négocier un échange automatique de données fiscales

07/07/16 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Belga

(Belga) La Belgique et le Panama devraient entamer des négociations en vue de parvenir à un échange automatique des données fiscales, est-il ressorti d'une rencontre jeudi matin entre le ministre des Finances Johan Van Overtveldt et une délégation du gouvernement panaméen.

Belgique et Panama conviennent de négocier un échange automatique de données fiscales

Belgique et Panama conviennent de négocier un échange automatique de données fiscales © BELGA

La rencontre, jeudi matin, a beaucoup tourné autour de la transparence fiscale internationale, après les révélations, il y a quelques mois, de mécanismes d'évasion fiscale de grande ampleur organisés avec le bureau d'avocats panaméen Mossack Fonseca. "Nous vivons à une époque où la fraude et l'évasion fiscales ne sont plus tolérées - à juste titre", a déclaré le ministre des Finances à l'issue de la réunion. Les mesures prises ces derniers temps au niveau national "ne suffisent pas si elles ne sont pas accompagnées d'un bon échange d'informations au niveau international". La délégation panaméenne, conduite par les vice-ministres des Finances Eyda Varela de Chinchilla et des Affaires étrangères Luis Miguel Hincapié, s'est dite d'accord de commencer des négociations en vue d'arriver à un échange automatique des données fiscales. M. Van Overtveldt a salué "un pas considérable vers plus de transparence fiscale dans la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales". (Belga)

Nos partenaires