Belgique et France en contact pour rouvrir deux lignes ferroviaires transfrontalières

09/02/16 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Belga

(Belga) Des contacts ont été pris entre la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant et son homologue français Alain Vidaliès afin d'analyser la réouverture des lignes ferroviaires transfrontalières Charleroi-Maubeuge et Mons-Aulnoye-Aymeries. Un courrier a également été envoyé par la ministre aux élus locaux français concernés. L'information divulguée mardi par le quotidien français La Voix du Nord a été confirmée par le cabinet de Jacqueline Galant.

Belgique et France en contact pour rouvrir deux lignes ferroviaires transfrontalières

Belgique et France en contact pour rouvrir deux lignes ferroviaires transfrontalières © BELGA

"Des contacts ont été pris et il existe un intérêt commun pour analyser la mise en place de liaisons ferroviaires fret et passager" entre le Hainaut et le Nord de le France, a confirmé la porte-parole de la ministre de la Mobilité. Ces contacts visent à mettre en place des groupes de travail chargés d'étudier la pertinence du projet. Le cabinet de la ministre ajoute que l'initiative est partagée entre les autorités belges et françaises. "Les deux pays sont demandeurs", selon la porte-parole. Selon La Voix du Nord, citant le maire d'Aulnoye Bernard Baudoux, la réouverture de ces deux lignes au trafic voyageur permettrait, entre autres, de pallier la suspension de la desserte de la dorsale wallonne par le Thalys. Une navette reliant Quévy à Maubeuge et Aulnoye-Aymeries avait été mise en place sans succès entre 2005 et 2008. Actuellement, les trains de passagers belges en provenance de Mons sont limités à Quévy. Ceux en provenance de Charleroi sont limités à Erquelinnes. (Belga)

Nos partenaires